Stockage en ligne : Mozy prend le virage de la mobilité

Data-stockageMarketingMobilitéOS mobilesStockageTablettes

Mi-grand public mi-pro, le service Mozy de stockage et de partage de fichiers en ligne (propriété du groupe EMC) s’adapte aux environnements mobiles iOS et Android.

Mozy, service de stockage et de partage de fichiers en ligne (groupe EMC), s’enrichit d’applications mobiles pour Android et iOS.

En parallèle, son interface web subit un lifting, sur le fond comme sur la forme.

Mozy permet aux particuliers comme aux professionnels d’héberger en ligne leurs données.

Ils trouveront en Mozy un équivalent des Droppbox et autres Amazon Cloud Drive.

Les clients professionnels français de MozyPro bénéficient désormais d’un accès mobile depuis iOS 4.0 et ses versions ultérieures.

Il en va de même pour Android, à partir de la mouture 2.0.

Pas de jaloux. A compter de ce 28 juillet, les particuliers souscripteurs des formules MozyHome peuvent eux aussi accéder à leurs fichiers depuis un smartphone ou une tablette.

Gratuites et multilingues, ces applications mobiles supportent le partage de données, au même titre que leur prévisualisation.

Quant à l’interface en ligne, elle dispose désormais d’un module de restauration en un clic.

Plusieurs versions successives d’un même document sont conservées dans le cloud jusqu’à 30 jours.

“Mozy a également lancé la version bêta d’une nouvelle fonctionnalité de synchronisation que nous espérons mettre à disposition de ses utilisateurs très prochainement”, précise l’équipe de Mozy.

Jusqu’ici, Mozy était directement exploité par EMC.

Mais sa branche “virtualisation” VMware aurait pris la main à la fin du premier trimestre 2011.

Une  “délégation d’exploitation” qui cacherait une opération séduction auprès des sociétés américaines puis européennes, lesquelles constituent dorénavant des cibles privilégiées.

Néanmoins, il demeure un léger flou dans l’exploitation du service de stockage en ligne.

Dans le dernier communiqué, on précise que Mozy, acheté par EMC en 2007, serait dans le giron de  Decho Corporation (du nom d’une autre société du groupe EMC acquise fin 2008 ).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur