Stockage : le Français Scality lève 22 millions de dollars en Californie

Entreprise
scality-stockage-sds

Pionnière du SDS (Software-Defined-Storage), la start-up française Scality boucle, avec le concours d’un fonds américain majeur, un tour de financement de 22 millions de dollars.

Spécialiste du stockage de données en mode objets, en anneau RING et sur du serveur standard, Scality vient de boucler un tour de table de 22 millions de dollars.

C’est probablement la plus importante levée de fonds qu’une start-up française du logiciel ait réalisé auprès d’un fonds américain majeur.

L’opération porte à 35 millions de dollars le montant total des sommes injectées dans la société.

Elle a été menée sous la houlette de Menlo Ventures, l’un des principaux fonds de capital-risque de la Silicon Valley.

Iris Capital (coentreprise entre Orange et Publicis) a également apporté sa contribution, au même titre que le Fonds de solidarité numérique pour les PME.

Comme le note Silicon.fr, tous les investisseurs qui avaient participé aux deux premiers tours de financement – en particulier Idinvest Partners, OMNES Capital et Galileo Partners – ont remis au pot.

Pionnière du SDS (Software-Defined Storage), Scality va mettre cet apport à profit pour renforcer ses actions commerciales et marketing, avec comme cibles les grandes entreprises et les opérateurs de services.

La R&D reste quant à elle implantée en France, avec toujours autant d’investissements à la clé, le volume du code développé par Scality ayant quadruplé au cours des 12 derniers mois.

Au-delà des frontières de l’Hexagone, où SFR et Aruba Cloud figurent parmi les premiers clients de l’entreprise, les ambitions se portent sur le marché américain, avec l’objectif de développer des partenariats stratégiques.

En toile de fond, un renforcement des ressources humaines : Scality, qui comptait 57 employés à fin juin, projette de porter ce chiffre à 70 avant la fin de l’année.

Autre phénomène notable : Jérôme Lecat, le fondateur, conserve le contrôle de Scality, fait rare alors que les investissements en Series C s’accompagnent généralement de remaniements dans les hautes sphères.

En investissant de sa poche 1,5 million de dollars dans Scality depuis sa création, Jérôme Lecat s’est assuré d’un positionnement de premier plan au capital de la société.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le cloud computing, ça vous parle ?

Crédit photo : Pavel Ignatov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur