Stockage : Hitachi prépare l’introduction en Bourse de sa branche disques durs

CloudData-stockageStockage

Conformément à la réglementation SEC, la firme électronique japonaise donne un signal aux marchés financiers concernant la prochaine IPO de Hitachi Global Storage Technologies.

Aux Etats-Unis, Hitachi enclenche la procédure de préparation à l’introduction en Bourse de Hitachi Global Storage Technologies (GST), sa branche de production de disques durs.

Le groupe électronique nippon n’a pas précisé quand il comptait enclencher l’IPO de sa filiale Hitachi GST, ce qui laisse à penser qu’il attend des conditions économiques plus propices.

Hitachi laisse également placer le doute sur le choix du segment de cotation : indice NASDAQ (valeurs technologiques)  ou New York Stock Exchange (plus global).

Selon Reuters, cette opération est estimée à 1 milliard de dollars, “soit l’une des plus importantes aux Etats-Unis dans le secteur technologique depuis une décennie”.

En faisant appel au marché public, Hitachi GST, qui occuperait la troisième place sur le podium des constructeurs de disques durs dans le monde, cherche un levier pour servir des fonds levés pour financer ses investissements : R&D et des “opérations stratégiques”.

La création de Hitachi GST remonte à 2003 (issue d’une fusion avec les activités disques durs d’IBM). Son siège social se trouve à San Jose en Californie.

Selon le site Internet de la filiale stockage d’Hitachi, l’effectif serait évalué à 35 000 personnes dans le monde.

Ses unités de production seraient localisées au Mexique, à Singapour, Thaïlande, Philippines Chine tandis que sa R&D serait concentrée sur deux sites aux Etats-Unis (San Jose et Rochester) et deux autres au Japon (Odawara et Fujisawa).

Période charnière en termes de technologies produits : Hitachi GST est attendu sur le terrain des disques durs Solid State Drives (SSD) à très haute performance (SAS ou FiberChannel) dans le courant du deuxième semestre 2010, précise-t-on sur le site Internet corporate.