Stockage : Hitachi vise un disque dur de 3,5 pouces de 2 téraoctets pour 2009

Mobilité

Petit exercice de prospective sur les progrès que l’on peut escompter en
matière d’enregistrement perpendiculaire. Vertigineux.

Hitachi GST (Global Storage Technologies) a fêté les 50 ans du disque dur, le 13 septembre dernier, en annonçant un nouveau record de densité surfacique. Le constructeur aurait réussi à atteindre pas moins de 345 Gbit/s de données par pouce carré. Une densité plus de deux fois plus élevée que ce qu’offre les produits actuels et permise par la technologie d’enregistrement perpendiculaire présentée mi-2005 par Seagate notamment (voir édition du 10 juin 2005).

Avec une telle densité d’enregistrement, pour le moment atteinte en laboratoire, Hitachi espère proposer un disque dur de 3,5 pouces de 2 To (soit 2 000 Go) dès 2009. Les disques de 2,5 et 1,8 pouces pourront, de leur côté, atteindre des capacités respectives de 400 et 200 Go d’ici trois ans. Hitachi vise même le To dans 3,5 pouces pour le premier semestre 2007.

Le fabriquant est convaincu que l’enregistrement magnétique perpendiculaire (PMR) n’en est qu’à ces débuts. La maîtrise des technologies Pattern Media et le Thermally-Assisted Recording, qui schématiquement réduisent la taille des grains magnétiques définissant les bits de données tout en augmentant leur stabilité, va littéralement faire exploser les capacités de stockage. Et Hitachi d’annoncer 25 To dans 3,5 pouces dès 2016. Au-delà, le constructeur pense même pouvoir atteindre les 100 Tbits par pouce carré ce qui ouvrira l’élaboration de disques durs 3,5 pouces à 65 Petaoctets (65 milliards de Go). L’avenir le dira…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur