Stockage : Intel veut généraliser le SSD dans les netbooks

Cloud

Intel lance une offensive sur les unités de stockage SSD “à un prix d’entrée de gamme”. Il vise le marché des netbooks et des PC de bureau.

Avec la mémoire SATA SSD X25-V à 40 Go de mémoire flash NAND 34 nm, Intel vise les unités de stockage SSD (Solid State Drives) pour netbook.

Son tarif se veut compétitif : 125 dollars l’unité par mille.

Selon Intel, l’usage d’une unité SSD associé à un disque dur classique permet également de doper les performances d’un PC de bureau, d’accélérer le démarrage et le lancement des logiciels et la sortie du mode veille.

Dans ce cas, il faudra que le système d’exploitation et les applications les plus courantes soient chargés sur la mémoire SSD, afin d’optimiser la configuration (performances quadruplées par rapport à un disque dur à 7200 tr/min).

On peut alors conserver son disque dur pour étendre la capacité de l’ordinateur en stockage de données. L’unité SSD accélère ainsi le démarrage de l’ordinateur.

L’unité Intel X25-V de 40 Go vient compléter la ligne des produits SATA Intel X25-M (Mainstream) qui se décline en deux capacités : 80 et 160 Go.

Selon une étude IDC (reprise par Silicon.fr en janvier), 11 millions de disques flash (SSD pour Solid State Drive) ont été écoulés courant 2009 (+14 % par rapport à l’année 2008).

Un succès mitigé pour cette technologie mais le prix n’était guère attractif.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur