Stockage : un marché influencé par le cloud

Data-stockageRégulationsStockage
stockage-marche-mondial-cloud

Disques durs et mémoire flash confondus, le marché mondial des systèmes de stockage physique a connu, sur le 1er trimestre 2014, une contraction record au baromètre d’IDC.

Dans un contexte économique incertain, le marché mondial des systèmes de stockage physique (ECB, pour “External Controller-Based Disk Storage”) affiche, à l’issue du 1er trimestre 2014, son plus fort recul en valeur depuis 2009.

A 5,642 milliards de dollars (hors achats des prestataires cloud), le volume d’affaires connaît une baisse annuelle de 5,2% au baromètre d’IDC. La progression de la demande pour les environnements hautement virtualisés ne compense pas la chute des investissements dans les solutions haut de gamme (-25%), conjuguée à l’allongement du cycle de vie des systèmes de stockage par l’adoption de technologies d’optimisation telles que la compression.

C’est sans compter le recours de plus en plus fréquent, essentiellement dans les pays industrialisés, aux offres de cloud public. Pour répondre à des besoins de capacité sur une courte durée, les entreprises se détournent des dispositifs de stockage sur site et sollicitent des prestataires comme Amazon Web Services, Microsoft ou Google pour héberger leurs données.

Les marges diminuent d’autant plus que la baisse du prix moyen au téraoctet s’accélère (Gartner évoque une baisse de 5,1% entre 2012 et 2013). Illustration chez EMC, qui a réalisé, entre le 1er janvier et le 31 mars, 1,64 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit 29,1% du marché en valeur. C’est moins qu’en 2013 (30,2% du marché, à 1,798 milliards de dollars).

NetApp connaît lui aussi un coup d’arrêt en termes de ventes (-2,8%), mais voit sa part de marché augmenter : +0,3 point en un an, à 15,1%. C’est près de deux fois plus que les 8,8% de HP et IBM. Avec respectivement 498 et 497 milliards de CA, les deux multinationales américaines partagent la troisième place avec le Japonais Hitachi et ses 493 milliards. Dell reste à portée de tir avec 7,3% du marché.

Seule catégorie à progresser : celles des “autres” acteurs, qui cumulent 2,107 milliards de revenus, soit 27,7% du marché (+3,7 points). En tête de liste, Fujitsu, Huawei et Oracle.

stockage-marche-t1-2014

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Dell ?

Crédit image : nmedia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur