Stockage réseau : du Windows Storage Server dans l’offre de Seagate

Data-stockageEntrepriseMobilitéStockage
seagate-business-storage-windows-server

Environnement Windows Storage Server, support des infrastructures virtualisées et redondance globale sont les principaux attributs des nouveaux NAS Business Storage de Seagate.

Dans un contexte de transformation des systèmes informatiques en entreprise, Seagate cerne plusieurs tendances montantes conditionnant l’évolution du stockage réseau au sein des PME.

De la virtualisation au cloud computing, son offre évolue en conséquence, avec un NAS aux multiples casquettes inscrit dans une logique de globalité.

La centralisation des données reste l’objectif premier, mais en toile de fond, la réflexion prend une dimension multisite, se portant sur des problématiques de sécurité, de sauvegarde et d’accès à distance.

Face à ces besoins évolutifs, Seagate choisit l’environnement Windows Storage Server 2012 R2 pour équiper son serveur de stockage Business Storage, destiné aux groupes de travail comptant jusqu’à 50 collaborateurs.

L’unique modèle proposé au catalogue dispose d’un processeur Atom bicoeur à 2,13 GHz, de 4 Go de mémoire vive ECC (‘Error Correction Code’) et de quatre baies SATA 3, pour une capacité de stockage de 16 To maximum.

seagate-nas-windows-serverLe produit est livrable en version 4 To, pour 949,99 dollars HT, soit 836 euros TTC. C’est 1299,99 dollars HT (1143 euros TTC) pour 8 To.

L’échelle tarifaire évolue ensuite régulièrement à raison de 50 dollard le téraoctet : 1499,99 dollars HT – soit 1320 euros TTC – pour la configuration à 12 To et 1699,99 dollars HT – soit 1497 euros TTC – pour monter à 16 To.

Avec Windows Storage Server livré de série, ces NAS bénéficient notamment d’une prisée en charge native des annuaires Active Directoty et du protocole iSCSI, facilitant leur intégration dans une infrastructure informatique existante, répartie éventuellement sur plusieurs sites.

Portée sur la préservation des données avec du stockage redondant (RAID 0, 1, 5 et 10 pour les disques amovibles à chaud, chiffrement BitLocker), l’offre vise aussi à permettre aux entreprises d’intégrer de façon transparente la capacité de stockage supplémentaire dans leurs applications.

L’évolutivité de l’environnement logiciel prend alors tout son sens.

Seagate peut aussi faire jouer son expertise en matière de supports de stockage, en intégrant ses disques durs Constellation ES, optimisés pour les environnements NAS (Network-Attached Storage).

Le groupe américain annonce des performances en lecture proches des 200 Mo/s, à condition d’associer les deux liens Ethernet Gigabit disponibles.

Certaines fonctionnalités proposées par Seagate dans sa gamme grand public restent d’actualité. C’est le cas des applicatifs mobiles MyNAS et de la solution de sauvegarde hors site Wuala Hybrid Cloud.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les sous-traitants des géants de la high-tech ?

Crédit photos : Seagate


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur