Stockage réseau : Seagate se met en rack pour les PME

Data-stockageEntrepriseMobilitéStockage
seagate-rackmount-nas-stockage

Haute densité (jusqu’à 8 baies dans un châssis au format 1U), RAM ECC, support des environnements virtualisés et redondance globale sont les principaux attributs des nouveaux NAS Rackmount de Seagate.

De la virtualisation au cloud computing, Seagate cerne plusieurs tendances montantes dans l’évolution du stockage réseau au sein des PME.

Son offre de NAS évolue en conséquence, pour s’inscrire dans une dimension multisite portée notamment par les problématiques d’accès à distance nées de l’adoption des terminaux mobiles.

Les deux modèles ‘Rackmount’ qui font leur apparition au catalogue en sont l’illustration. Ils visent, au-delà de la sauvegarde de données, à faciliter l’exécution des processus métiers pour optimiser le workflow dans son ensemble.

Plusieurs éléments convergent en cette logique : support de la RAM ECC, prise en charge des environnements virtualisés, allocation dynamique de l’espace de stockage en configuration RAID…

Le discours se porte aussi sur la densité : jusqu’à 8 disques 3,5 pouces dans un rack au format 1U (77 x 48 cm) avec le ‘8-bay Rackmount NAS‘, doté d’un processeur Intel Celeron G1610T – bicoeur à 2,3 GHz.

Livrable avec des disques Seagate Constellation ES.3, ce modèle est disponible depuis depuis le 4 octobre entre 3100 et 5400 euros HT.

Pour les entreprises de plus petite taille, en l’occurrence jusqu’à 100 salariés, il existe une version à 4 baies, architecturée autour d’un processeur Intel Atom N2700 (bicoeur à 2,13 GHz), avec 2 Go de RAM non ECC.

Le lancement commercial est fixé au 22 novembre, entre 1050 et 2400 euros HT.

Chacun de ces NAS intègre deux liens Ethernet Gigabit qui peuvent être agrégés pour atteindre des débits de 200 Mo/s ou bien paramétrés en un système redondant, de sorte que l’un prend le relais de l’autre en cas de défaillance.

Un concept qui s’applique aussi aux blocs d’alimentation et aux ventilateurs, amovibles à chaud tout comme les disques durs.

Hérité du rachat de Lacie (en mai 2012, pour 146 millions d’euros), le système d’exploitation se distingue par sa technologie de RAID ‘évolué’ qui facilite l’utilisation conjointe de disques de capacités différentes.

Certaines fonctionnalités proposées par Seagate dans sa gamme grand public restent d’actualité. C’est le cas des applicatifs mobiles mobiles MyNAS et de la solution de sauvegarde hors site Wuala Hybrid Cloud.

rackmount-nas-seagate

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : les périphériques de stockage, ça vous connaît ?

Crédit photos : Seagate


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur