Stockage : Seagate s’empare de Xyratex pour 374 millions de dollars

Data-stockageRégulationsStockage
seagate-xyratex

Seagate va consolider son processus industriel avec les technologies héritées du rachat de Xyratex, fabricant britannique d’équipements pour réseaux et stockage.

Objectif consolidation du portefeuille pour Seagate.

Le fabricant de disques durs annonce, pour 374 millions de dollars en numéraire (soit 13,25 dollars par action), l’acquisition de Xyratex. Cotée en Bourse sous le titre XRTX, cette société britannique fournit aux OEM des systèmes de stockage… mais aussi des environnements de test industriel utilisant notamment des techniques de modulation thermique et d’isolation dynamique.

Seagate va intégrer ses actifs dans son propre processus industriel pour optimiser la production de disques durs, de la chaîne d’approvisionnement à l’étape finale de fabrication. “Alors que la capacité des disques durs ne cesse de croître pour se compter aujourd’hui en téraoctets, il est indispensable de rationaliser la phase de test, qui est de plus en plus chronophage“, résume le directeur d’exploitation David Mosley.

Validée par le conseil d’administration de Xyratex*, l’opération est encore soumise à l’approbation des actionnaires et au feu vert des autorités régulatrices. Elle devrait être finalisée d’ici la mi-2014. A cette occasion, Seagate prendra également la main sur une gamme de stockage d’entreprise et des solutions ClusterStor, dédiées au calcul intensif (cloud, big data) avec leur système de fichiers distribué Lustre, qui permet de créer des pools de plusieurs pétaoctets.

Cette activité restera autonome. Elle poursuivra tout particulièrement le développement de son offre OneStor, du nom d’une architecture standardisée permettant aux OEM d’intégrer leurs application dans des appliances alliant serveur et stockage. Seagate estime que ce rachat n’aura pas d’impact sur son bénéfice net pour l’année fiscale 2015. La transaction devrait néanmoins contribuer à la hausse du chiffre d’affaires, à raison de 500 ou 600 millions de dollars.

Les marchés ont positivement réagi à l’annonce de cette acquisition. Ce lundi, en fermeture de séance à New York, l’action Seagate (STX) s’affichait en légère hausse de 0,64%, à 56,01 dollars. Celle de Xyratex bondissait de 27,27% pour atteindre 13,30 dollars, se calant sur le prix de l’offre.

* Xyratex revendique 14 000 pétaoctets de données livrés depuis 2002 et 370 brevets technologiques dans le stockage.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : géants du Web, qui a racheté quoi ?

Crédit photo : Xyratex


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur