Stockage : Tandberg Data croque Exabyte

Cloud

Le spécialiste norvégien de la sauvegarde sur bande rachète son concurrent
américain et se hisse ainsi à la deuxième place sur ce marché.

Après avoir absorbé la société britannique Computer Design Group (CDG) en mars 2005 dans la sauvegarde sur disque, le groupe norvégien Tandberg Data ASA s’empare aujourd’hui de son concurrent américain Exabyte Corporation, par l’intermédiaire de sa filiale américaine Tandberg Data Corp. Le montant de la transaction s’élève à 28 millions de dollars, dont 22 millions seront versés en cash. Depuis leurs débuts, les deux sociétés se sont spécialisées dans le stockage et en particulier dans la sauvegarde sur bande magnétique et l’automatisation.

Créé en 1987, Exabyte est l’un des derniers fabricants “indépendants” de lecteurs et de librairies de bandes. Accumulant des pertes depuis plusieurs années, le groupe de 175 salariés avait précisé fin juin qu’il étudiait plusieurs possibilités pour son avenir avec la banque américaine St. Charles Capital LLC, dont une levée de fonds, une fusion ou une mise en vente. C’est cette dernière option qui a finalement été retenue.

Suite à cette acquisition, qui devrait être finalisée d’ici la fin du quatrième trimestre 2006, Tandberg table sur un chiffre d’affaires 2006 de 215 millions de dollars pour le nouvel ensemble, ce qui correspondrait au double de son CA actuel (100,5 millions de dollars en 2005). La firme, qui emploie à elle seule 203 salariés actuellement, s’attend également à dégager des synergies en rassemblant les deux structures, lui permettant de réduire ses coûts d’environ 10 millions de dollars dès le premier trimestre 2007.

D’un point de vue technique, ce rachat apporte à Tandberg une très bonne maîtrise du format VXA, technologie propriétaire d’écriture et de lecture des données acquise par Exabyte via le rachat d’Ecrix en 2001 (voir article du 29 août 2001). Concurrente du format ouvert LTO (Linear Tape-Open), celle-ci est utilisée pour les lecteurs d’entrée de gamme d’Exabyte.

Poursuite de la consolidation du marché du stockage

Hors marché OEM*, Tandberg estime qu’il se situe désormais en deuxième place sur le marché du stockage, juste derrière Quantum. La prise de contrôle d’Exabyte s’inscrit dans le cadre d’une longue série d’acquisitions sur le marché du stockage depuis environ deux ans. Dans le cadre de ce mouvement de consolidation, plusieurs rachats d’envergure sont intervenus en 2005.

Sun s’est notamment offert StorageTek pour 4,1 milliards de dollars, Symantec a englouti Veritas (voir édition du 20 septembre 2005) et Seagate a repris Maxtor (voir édition du 22 décembre 2005). Depuis le début de l’année 2006, Imation a capté Memorex dans les supports de stockage amovible. HP s’est offert Outerbay Technologies dans l’archivage (voir édition du 9 février 2006) et Quantum a, pour sa part, racheté ADIC pour 770 millions de dollars (voir article du 5 mai 2006). Enfin, Brocade vient de s’offrir McData, un spécialiste des commutateurs Fibre Channel pour le stockage en ligne, pour 713 millions de dollars.

* Original Equipment Manufacturer (OEM): accord de préinstallation entre développeurs de logiciels et constructeurs de terminaux


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur