Stockage : Western Digital réactualise son catalogue pro

Mobilité
Western Digital RE disques durs entreprise

Western Digital décline ses disques durs série RE jusqu’à des capacités de 4 To, en SATA ou SAS, avec des engagements en matière de fiabilité et de disponibilité.

Alors que l’explosion des données stimule la demande en stockage mécanique à haute densité, Western Digital enrichit tous les pans de sa série de disques durs RE, désormais déclinée jusqu’à 4 To de capacité au format 3,5 pouces, en 7200 tours/minute, à 6 Gbit/s.

Du SATA au SAS, qu’importe l’interface, la promesse demeure : inscrire ces supports dans la lignée de la gamme Red, autre spécialité de la maison, avec ses composantes à capacité optimisée (COS), disponibles en 24/7, pour des applications d’écriture intensive.

Etant donné leur MTBF (intervalle moyen entre deux défaillances) annoncé à 1,4 million d’heures, les quatre nouveaux modèles SAS se destinent préférentiellement à un usage en environnement cloud, SAN (Storage Area Network) ou avec des dispositifs NAS (Network Attached Storage).

Mais s’ils embarquent un connecteur full duplex à 2 ports qui élimine les points uniques de pannes, leur longévité ne dépasse finalement pas la moyenne des disques durs concurrents.

Tout au plus WD rehausse-t-il la garantie à 5 ans, contre 3 pour la plupart de ses produits jusqu’alors.

Côté performances, selon la capacité (1, 2, 3 ou 4 To sur des plateaux de 800 Go), les débits en lecture séquentielle s’échelonnent de 170 à 182 Mo/s, toujours avec 32 Mo de cache, une consommation électrique de 8 à 10 W en fonctionnement et un niveau sonore maximal de 34 dBA.

En SATA, la vélocité est moindre (171 Mo/s), malgré un cache relevé à 64 Mo. En outre, le MTBF est abaissé à 1,2 million d’heures.

Ce sont davantage les technologies intégrées qui font la différence : No Touch pour s’assurer que la tête d’écriture n’entre jamais en contact direct avec les plateaux, StableTrac pour réduire les vibrations et stabiliser le disque, Dual Stage Actuator pour l’alignement piézoélectrique des têtes…

En France, chez les revendeurs du réseau Western Digital, le WD RE 1 To – version SATA – se trouve à quelque 110 euros TTC, soit 11 centimes du Go.

A titre comparatif, le constructeur a fixé ses premiers prix aux alentours des 75 euros (WD Caviar 1 To).

A l’autre extrémité du catalogue, le WD RE SAS 4 To s’affichera à 479 dollars aux Etats-Unis, pour un prix en euros qui devrait lui équivaloir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur