Stockage : Western Digital s’empare de Komag pour un milliard de dollars

Cloud

Le deuxième fabricant mondial de disques durs s’offre un spécialiste de
composants pour ses produits hardware.

Le marché des disques durs poursuit sa consolidation. Dernier rachat en date : Western Digital va s’emparer de Komag, l’un de ses fournisseurs de composants. Montant de l’opération : un milliard de dollars en numéraire (environ 743 millions d’euros). La transaction ? approuvée par les conseils d’administration des deux groupes ? devrait être finalisée au troisième trimestre. Elle reste soumise à l’autorisation des autorités de régulation de la concurrence.

Créé en 1983 en Californie, Komag s’est spécialisé dans la fabrication des supports de stockage d’informations en films fins (thin-film disks). Quatre ans après avoir intégré un constructeur spécialisé dans les têtes de lecture de données sur disques durs (Read-Rite), Western Digital met donc la main sur une autre partie essentielle des supports de stockage qu’il commercialise.

Ce rachat intervient alors que la guerre des prix fait rage sur le marché des disques durs. Une pression tarifaire qui vient d’amener Komag à avertir que son chiffre d’affaires du deuxième trimestre sera en baisse de 30% par rapport à celui du premier trimestre. Dans un communiqué, le constructeur prévient également qu’il s’attend à ce que la baisse de ses revenus ne se traduise par “une hausse substantielle de sa perte opérationnelle” au second trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur