Storage Telecom externalise le stockage

Cloud

Après avoir déployé son infrastructure réseau, le fournisseur de prestations de stockage Storage Telecom amorce la commercialisation de ses services. La société s’engouffre dans la brèche de l’ASP et propose aux entreprises d’externaliser leur stockage.

L’externalisation des données de l’entreprise n’est plus un sujet tabou. A n’en pas douter, l’émergence des applications en mode ASP n’est pas étrangère à ce phénomène. Du moins, c’est le pari de Storage Telecom qui se positionne en opérateur européen de stockage pour entreprises. La société qui s’est créée en avril 2000 commence tout juste à commercialiser ses offres de service.

La société devait auparavant construire son propre réseau à l’image d’un véritable VPN sur toute la France, ainsi que des data centers. “La mise en place d’une architecture propre s’explique à la fois pour des raisons de sécurité, mais aussi pour des raisons de débit”, explique Patrick Bayle, cofondateur de Storage Telecom.

Stockage sur SAN, NAS et bandes magnétiques

L’offre de stockage de Storage Telecom est destinée à couvrir différents supports, qu’ils soient sur disques ou bandes magnétiques, mais prend en compte aussi les spécifications de type SAN ou NAS. Ainsi la première offre, Front-Up, qui s’adresse plus à des serveurs de bases de donnés, repose sur une architecture SAN. Dans ce cadre-là, un serveur accède alors à un espace de stockage. Le serveur incorporera une carte Fiber Channel. La deuxième offre, Net-up, s’adresse plus à des sociétés dont un même fichier sera partagé par plusieurs serveurs. Dans ce profil-là, une architecture NAS est souhaitable. Le service Back-Up, qui est la troisième offre de Storage Telecom, repose sur des bandes magnétiques, ce qui permet le cas échéant de stocker la bande dans des endroits physiques. Toutefois, la dernière offre est plus une solution de sauvegarde qu’une solution de stockage.

Storage Telecom facture seulement en fonction de l’espace utilisé par l’entreprise. Autrement la société cliente ne paye que ce qu’elle consomme avec la possibilité de monter en puissance à tout moment. Le prix est aussi en fonction des classes de services, des frais d’installation qui ne sont pas les mêmes en fonction de la proximité des serveurs et des centres d’hébergement.

Les solutions devraient intéresser les sociétés de type ASP, ISP, portails, soit des sociétés dont les besoins de stockage augmentent considérablement. Viennent ensuite les sociétés e-business et les grands comptes, à la fois pour trouver une solution à leur besoin de stockage, mais aussi pour “mirrorer” leurs données afin d’en garantir une plus grande sécurité. Selon Storage Telecom, le fait d’externaliser ses données reviendrait entre 40 et 50 % moins cher que si elles étaient stockées en interne.

Pour en savoir plus : Storage Telecom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur