StreamCast accuse eBay d’avoir “conspiré” pour acquérir Skype

Mobilité

Le distributeur de Morpheus prétend que eBay, parmi d’autres, l’aurait illégalement dépossédé de sa technologie FastTrack.

StreamCast Networks, le distributeur du logiciel peer to peerMorpheus, a intenté un procès à eBay et 21 autres parties. Il les accuse d’avoir ourdi une “conspiration” dans le cadre de l’acquisition de Skype, ce qui lui aurait causé un préjudice de plusieurs milliards de dollars.

StreamCast Networks espère ainsi obtenir une injonction, au niveau international, portant sur la vente et la promotion des produits de voix sur IP de Skype, ainsi que des milliards de dollars de dommages et intérêts. Ce dossier, déposé en début d’année auprès de la Cour fédérale du District Central de Californie à Los Angeles, prétend que Skype utilise dans son architecture sous-jacente des technologies appartenant à StreamCast.

“Nous entamons cette action en justice car nous pensons que nous nous sommes fait voler les droits sur les technologies Skype et FastTrack, ainsi que nos 28 millions d’utilisateurs de Morpheus”, a déclaré Michael Weiss, directeur général de StreamCast. “La véritable histoire doit maintenant être racontée.”

28 millions d’utilisateurs exclus du réseau FastTrack

De plus, les plaignants affirment que les cofondateurs de Kazaa, Niklas Zennström et Janus Friis, ont largement profité de la vente de Skype à eBay juste après, avec d’autres, s’être “engagés dans une conspiration”. Dans le cadre de ce supposé complot, les dirigeants se seraient illégitimement approprié les actifs et la base d’utilisateurs appartenant à StreamCast. Ils sont également accusés d’avoir illégalement et secrètement transféré les droits de la technologie FastTrack.

Selon StreamCast, Morpheus et ses 28 millions d’utilisateurs ont été en quelque sorte éjectés du réseau FastTrack. “[Les plaignants] affirment que la plupart des accusés se sont engagés dans une conspiration, ont exclu Morpheus du réseau FastTrack et du marché du P2P et n’ont pas tenu leur engagement avec StreamCast qui donnait le droit à ce dernier d’acquérir la technologie FastTrack ainsi que d’autres actifs”, a déclaré Matthew A. Neco, avocat-conseil de StreamCast.

Dan Woods, conseiller externe du cabinet d’avocats White & Case, a ajouté : “La vente de Skype à eBay a été rendue possible par un complot ourdi par plusieurs des accusés dans le but de déposséder illégalement StreamCast de sa technologie peer to peer FastTrack. Nous avons désormais ajouté eBay à la liste des accusés dans ce procès.”

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 25 mai 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur