Streaming : HTC prêt à sonner le clairon de MOG

Cloud

HTC serait en passe de racheter MOG pour intégrer ses services de streaming musical dans ses smartphones, aux côtés de la technologie Beats Audio.

Après sept ans d’exercice, le service de streaming MOG, 500 000 utilisateurs au dernier pointage, pourrait passer dans le giron de Beats Electronics, fabricant de casques audio lui-même détenu à 51% par HTC.

Ce rachat n’a rien d’officiel, mais les témoignages de diverses sources proches du dossier concordent et une officialisation de la transaction devrait intervenir dans un délai d’une à deux semaines.

Les pourparlers semblent aller bon train alors que les intérêts des deux parties impliquées coïncident à plus d’un égard.

Petit porteur, acteur discret sur son marché, outsider par excellence, MOG, dirigé par son CEO David Hyman, n’a jamais dépassé les frontières des Etats-Unis.

Depuis sa mise sur pied en 2005, elle a tout de même levé 25 millions de dollars au cours de tours de table qu’ont menés les fonds d’investissement Balderton Capital et Menlo Ventures.

Les maisons de disques Sony et Universal ont eux aussi apporté leur pierre à un édifice qui fédérerait aujourd’hui encore quelque 5000 nouveaux inscrits par jour, grâce à son intégration au sein de l’Open Graph de Facebook, en septembre dernier.

Le modèle économique de MOG repose sur des abonnements à 10 dollars mensuels (nombre de souscripteurs non dévoilé), pour des prestations similaires à celles que proposent de nombreux sites de streaming, tout particulièrement l’écoute sur mobile sous Android et sur iPhone.

Comme de coutume, les utilisateurs non souscripteurs à une formule payante subissent les affres de la publicité audio et des bannières. Des revenus qui ne sont pas de trop à l’heure de rétribuer les ayants droit.

Et pour cause : MOG a cette particularité de reverser des contributions financières pour la simple diffusion de morceaux de musique, que les internautes en achètent ou non une copie digitalisée.

Quoique Business Insider entrevoie davantage en cette acquisition un généreux catalogue de quelques millions de contenus, il est fort probable que HTC s’attache à implémenter dare-dare le service dans ses smartphones, comme il l’avait fait pour la technologie Beats Audio.

Crédit image : © Frog 974 – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur