Streaming musical : Amazon Music Unlimited veut casser les prix

E-commerceMarketing
amazon-unlimited-music
3 6

Amazon lance sa propre plateforme de musique en streaming avec un ticket d’entrée fixé à 3,99 dollars par mois. De quoi déstabiliser les leaders du marché ?

Le géant de l’e-commerce Amazon veut frapper fort sur le marché de la distribution de la musique numérique avec sa nouvelle plateforme d’écoute en streaming. De quoi perturber les leaders du marché comme Spotify ou Apple Music ?

La particularité d’Amazon Music Unlimited : son prix d’accès cassé. La formule de base est accessible à partir de 3,99 dollars par mois. Amazon Music Unlimited sera disponible aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne dans un premier temps et prochainement en Autriche. La France attendra…

La firme de Jeff Bezos a décliné son offre suivant quatre formules. Pour 3,99 dollars par mois, l’abonné aura accès de manière illimitée au catalogue du service sans publicité.

Baptisée « for Echo », cette formule nécessite d’être équipé de l’assistant domestique Echo, Echo Dot ou Amazon Tap pour écouter la musique. Une contrainte qui devient un plus grâce aux commandes vocales enrichies qui permettent de faire de son Echo un véritable Jukebox « intelligent ».

Adossé à l’assistant personnel « maison » Alexa, Echo permet de piloter Amazon Music Unlimited via des commandes vocales. On peut l’interpeller pour qu’il diffuse un titre, une playlist en ne citant que le nom de l’artiste, des titres suivant une humeur spécifiée, une décennie ou une période plus ou moins précise.

Amazon a également sollicité des artistes pour qu’ils évoquent leur parcours musicales et leurs répertoires. Baptisées « Side-by Sides », ces petites sessions permettent d’en apprendre plus sur des artistes et des groupes. Ryan Tedder du groupe OneRepublic, The Chainsmokers, Jason Aldean, Lindsey Stirling, Norah Jones et Kongos se sont prêtés à l’exercice.

La deuxième formule est destinée aux abonnés d’Amazon Prime (programme de fidélisation des clients). Pour 7,99 dollars par mois (ou bien 79 dollars par an), il devient possible d’accéder à la plateforme de streaming via plusieurs appareils (smartphones, tablettes, PC, Echo…).

Une troisième formule est, elle, plus classiquement proposée à 9,99 dollars par mois. On retrouve là le tarif pratiqué par les principales plateformes qui évoluent sur le marché du streaming musical.

Dans son communiqué, Amazon précise qu’une formule familiale complètera l’offre d’ici la fin de l’année. Elle sera facturée 14,99 dollars par mois (ou bien 149 dollars par an). Des déclinaisons groupées également développées par la concurrence (Spotify et Deezer).

Musique numérique : à la recherche du meilleur levier

Amazon n’en est pas à sa première incursion dans le domaine du streaming musical puisqu’en 2014, le groupe avait lancé Prime Music. L’offre ne s’appuyait que sur un catalogue « limité » (composé de 2 millions de titres) mais elle va perdurer.

Concernant Amazon Music Unlimited, Amazon entretient le flou sur la profondeur du catalogue, évoquant simplement des « dizaines de millions » de titres. On évoque 30 millions de titres sur des plateformes concurrentes comme Spotify.

Selon The Verge, Amazon aurait noué des partenariats avec trois majors, en plus de « centaines » de labels indépendants.

La vague du streaming monte irrémédiablement. Selon la RIAA (Recording Industry Association of America), le marché de la musique en streaming pesait 1,6 milliard de dollars au premier semestre 2016 (+57% comparé au 1er semestre 2015). 18,3 millions d’américains étaient abonnés à une offre de streaming (contre 9,1 millions en 2015 et 7,9 millions en 2014).

(Crédit photo : @Amazon)

amazon-music-unlimited


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur