Streaming : Sony Music Unlimited s’invite sur iOS

MobilitéRégulationsSmartphonesTablettes

Sony suit marche en avant du Web mobile associé aux technologies cloud et redore le blason de son écosystème de streaming Music Unlimited, décliné en une application iOS.

Comme Deezer et Spotify, Sony cède à l’appel d’iOS et y déporte son écosystème de streaming Music Unlimited, avec une application développée en natif sur iPhone et iPad.

Une nouvelle illustration de la convergence qui s’initie vers le post-PC, cette ère de services connectés qui impose les plates-formes mobiles comme des composantes essentielles de l’expérience multimédia.

Sony mord à l’hameçon et s’aventure à son tour sur le terrain d’iTunes, avec un écosystème néanmoins dépourvu d’une quelconque version gratuite.

Affichée à 3,99 dollars par mois, la formule de base permet à ses souscripteurs de se constituer une bibliothèque personnelle dans le cloud et d’y accéder depuis leur smartphone ou leur tablette.

Une offre onéreuse dans l’absolu, alors que la simple synchronisation d’un répertoire musical et sa lecture en streaming sans coût supplémentaire est devenue monnaie courante, y compris chez des prestataires tels Canonical (Ubuntu One), voire Dropbox (notamment via l’outil DropTunes).

En major aguerrie, Sony ne s’y est vraisemblablement pas trompé et encense bien davantage l’accès premium (9,99 euros par mois), qui gratifie l’utilisateur d’un accès illimité à un catalogue de plusieurs millions de titres, sans publicités audio et encarts de type bannière, ni limite de temps.

S’y adjoint un moteur de recommandations et un système de cache destiné à faciliter l’écoute hors connexion.

Soumis au modèle de partage des revenus qu’impose Apple, l’abonnement s’effectue directement depuis l’application, mise à disposition sur l’iTunes App Store.

Sony Music Unlimited sur iPhone iPad


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur