Streaming : Spotify dit merci à l’Open Graph

Marketing
logo Spotify

L’intégration dans l’Open Graph de Facebook a globalement bénéficié aux services de streaming musical. Spotify enregistre ainsi 4 millions de nouveaux inscrits en 6 semaines. Le gros de la concurrence (Deezer, Rdio, MOG) suit cette même tendance.

A l’aube d’une conférence F8 menée tambour battant par Mark Zuckerberg, Spotify comptait 2,4 millions d’utilisateurs actifs. Six semaines après l’échéance et cette intégration au sein de l’Open Graph de Facebook, le service d’écoute de musique en streaming a plus que doublé ce chiffre, engrangeant 4 millions d’abonnés supplémentaires.

Quand bien même la majorité de ces nouveaux venus se cantonnent à l’offre gratuite, ils enrichissent d’autant une base de données qui pourrait atteindre les 35 millions de profils sur l’année à venir, si Spotify continue sur ce rythme.

En un mois et demi, cet acteur majeur de la musique en ligne, récemment intronisé outre-Atlantique et désormais partie intégrante de cette toile interactive qu’est l’Open Graph, a connu une nouvelle jeunesse, ponctuée d’une recrudescence des inscriptions.

Et il y a encore de la marge, à en croire les premières statistiques compilées par Facebook, dont le succès grandissant (800 millions de membres) laisse plus généralement entrevoir un avenir doré pour un marché en passe de s’imposer comme une alternative aux supports matériels.

Ainsi, Rdio, qui a récemment décrété l’illimité pour ses formules gratuites, affiche un taux de croissance exponentiel et voit sa fréquentation multipliée par trente.

En parallèle, MOG fédère deux fois et demi plus d’internautes qu’auparavant, quand Deezer revendique 10 000 inscriptions quotidiennes, notamment en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur