Streaming vidéo: Roku veut monter en Bourse (et peut remercier Netflix)

BourseEntrepriseMarketing
roku-introduction-bourse

L’américain Roku, pionner dans le streaming vidéo à travers des box TV, vise le Nasdaq.

Roku, fournisseur pionnier de boxes orientées streaming vidéo pour la télévision, vise une introduction en Bourse sur le Nasdaq, selon les documents financiers publiés par l’Autorité américaine de régulation des marchés boursiers (SEC).

Sous le code mnémonique « ROKU », la société de Los Gatos (Californie) compte lever plus de 100 millions de dollars mais la configuration finale du financement par la Bourse est encore susceptible d’évoluer.

Roku favorise la consommation de vidéos sur les plateformes de streaming comme Netflix Inc, Hulu, Amazon.com ou Starz.

Aux Etats-Unis, les détenteurs de ce type de set top box sont en mesure d’accéder à une base de 500 000 films ou séries à partir de l’interface d’accueil. La plateforme a permis de générer 6,7 milliards d’heures de streaming vidéo sur les six premiers mois de 2017.

La société californienne, fondée et dirigée par Anthony Wood, revendique 15,1 millions de comptes actifs, en se plaçant à la croisée des chemins entre le consommateur final, les plateformes vidéo et les annonceurs.

Pour l’instant, il n’est précisé ni le volume d’actions mises au flottant ni la proportion du capital concernée par l’IPO, selon Reuters.

Roku compte surfer sur le succès du service de vidéo à la demande par abonnement Netflix (disponible sur sa propre plateforme).

En France, des lecteurs vidéo Roku, intégrant un système d’exploitation spécifique, sont accessibles à des prix situés entre 54,99 euros et 119,99 euros. Un site Web est disponible en français.

Il existe également des modèles de téléviseurs co-marqués de Roku et fabriqués par des marques comme Sharp, TCL, Hisense, Insignia, et Haier.

En Europe, Roku est partenaire du groupe audiovisuel Sky (Royaume-Uni, Italie et Allemagne). 

Depuis sa création en 2002, la société californienne a levé plus de 200 millions de dollars. Le dernier tour de table remonte à novembre 2015 (45,5 millions de dollars).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur