Succès pour la journée de recyclage de Dell

Mobilité

Plus de 10 tonnes de matériel informatique ont été déposées à l’occasion d’une journée de sensibilisation sur la nécessité de recycler.

Plus de 350 unités centrales, 500 écrans, environ 250 imprimantes et plus de 2 tonnes de claviers, souris et cartouches d’encre. La journée de recyclage organisé par Dell et Veolia Propreté le 13 mai dernier à Rueil-Malmaison (voir édition du 5 mai 2006) a rencontré un vif succès.

Au total, ce sont environ 12 tonnes de matériel informatique usagé qui ont été récupéré par les 15 bénévoles Dell et 8 agents de Veolia Propreté. On est certes encore loin des 19 tonnes recueilli à Limerick, en Irlande (où Dell dispose d’une usine de production), à l’occasion d’une opération similaire à celle du 13 juin en France.

Mais cette expérience montre l’intérêt des franciliens face aux problématiques du recyclage et de l’environnement. Veolia Propreté avait notamment dressé un atelier de démonstration de démantèlement d’un PC. “Notre but était bien entendu de permettre aux particuliers de déposer leur matériel mais aussi et surtout de les sensibiliser à ce geste en prévision de l’application de la directive [sur les déchets électroniques]”, souligne Laetitia Flahaut, responsable environnement chez Dell France.

Dell à la pointe du recyclage

Au-delà de cette opération ponctuelle, qui doit être prochainement prolongée à Madrid en Espagne, Dell a déployé un programme de recyclage pour ses clients, comme l’y oblige la directive. Le constructeur affirme recycler plus de 80 % des déchets liés à la production d’un ordinateur. En aval, il propose le programme ARS (Asset Recovery Services) qui permet aux entreprises de se “débarasser” d’un parc de PC usagé, soit en les revendant, soit en les rétribuant à Dell. Si Dell et les particuliers se disent sensibles aux problématiques d’environnement, il restera à vérifier que les entreprises le sont également.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur