Succession de Steve Ballmer : le P-DG d’Ericsson en bonne position ?

ManagementNominationsRégulations
hans-westberg-microsoft

Hans Westberg, actuel P-DG d’Ericsson, ferait désormais partie des favoris pour prendre la suite de Steve Ballmer à la tête de Microsoft.

Hans Westberg figurerait-il dans les petits papiers de Microsoft ? C’est ce que prétend Bloomberg.

Ce Suédois de 48 ans ferait désormais partie des favoris pour succéder à Steve Ballmer. Actuel P-DG d’Ericsson, il a effectué toute sa carrière au sein de l’équipementier, occupant des postes en Chine, au Chili, au Brésil ou encore au Mexique. Devenu directeur financier du groupe en 2007, il en a pris les commandes début 2010, remplaçant Carl-Henric Svanberg.

Une piste de plus pour Microsoft, qui rencontre des difficultés pour organiser la succession de son patron démissionnaire. La tâche du comité spécial créé pour l’occasion – et où figure Bill Gates – est d’autant plus complexe du fait du profil recherché (une bonne connaissance de la technologie, une capacité avérée dans la transformation de grandes organisations) et du challenge à relever (dans la mobilité, notamment).

Plusieurs candidats ont d’ailleurs déjà décliné. Citons Paul Maritz (P-DG de Pivotal, groupe EMC) ou plus récemment Alan Mullaly (Ford). Directeur général de Qualcomm, Steve Mollenkopf semble lui aussi hors-course après avoir obtenu une promotion de son employeur (il sera investi P-DG en mars).

Parmi les candidats encore en lice, on évoque encore quelques outsiders venu de l’extérieur : la directrice générale de Facebook Sheryl Sandberg et l’ex-patron de Palm Jon Rubinstein. Mais les prétendants les plus sérieux semblent aujourd’hui venir du giron même de Microsoft. Circulent les noms de Tony Bates (ex-Skype, il chapeaute désormais le business déveoppement), Stephen Elop (ex-Nokia, de retour au bercail à la faveur du rachat, par Redmond, de l’activité terminaux du Finlandais) et Satya Nadella (division cloud).

En fin d’année dernière, les rumeurs tablaient sur la nomination d’un nouveau dirigeant dès ce mois de janvier. Aujourd’hui, citant une source anonyme chez Microsoft, Reuters assure que la nomination d’un nouveau P-DG avant fin janvier ou début février est improbable. Rappelons que Steve Ballmer a expliqué qu’il partirait au plus tard en août prochain.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur