Suivez les conseils Internet et vous allez perdre du poids

Mobilité

Selon une étude universitaire, les cures d’amaigrissement en ligne sont aussi
efficaces que les méthodes classiques par correspondance. De plus, c’est moins
cher.

Selon une nouvelle étude, Internet pourrait aider les personnes sédentaires à faire davantage d’exercices.

Aux Etats-Unis, des chercheurs de l’établissement Miriam Hospital et de la Warren Alpert Medical School (rattachée à l’université de Brown) ont découvert que les “programmes d’actions sur le Web” conçus pour modifier les habitudes des adultes sédentaires étaient tout aussi efficaces que les programmes sur support papier traditionnels.

“Ces constats sont importants en ce sens qu’ils prouvent que les différents modes d’apprentissage peuvent donner des résultats également efficaces”, a indiqué l’auteur principal de l’étude Bess Marcus, professeur en psychiatrie et en comportements humains à la Brown Medical School. “Les méthodes qui écarte les rendez-vous de visu avec un diététicien, comme le recours au courrier électronique ou l’utilisation d’Internet, peuvent de dépasser certaines barrières ‘physiques’, comme l’absence de centres de remise en forme à proximité ou des contraintes de temps.”

Bess Marcus et son équipe ont décidé d’étudier l’efficacité des solutions Web, en raison de sa disponibilité potentielle à un plus large public à moindre frais.

Ils ont ainsi étudié 249 adultes américains sédentaires et en bonne santé. Les participants étaient affectés au hasard à l’un des trois programmes d’activité physique proposés: programme Internet personnalisé, programme Internet standard et programme personnalisé par correspondance.

Les membres du groupe “Internet personnalisé” étaient invités à se connecter sur un site Web conçu par les chercheurs comprenant des informations éducatives, des conseils pour adopter une activité physique et s’y tenir ainsi que des fonctions permettant de définir ses objectifs.

Ils devaient ensuite renseigner au jour le jour des journaux d’activité physique en ligne, recevaient tous les mois des questionnaires par e-mail ainsi qu’un feedback immédiat en fonction de leurs réponses.

Les personnes participant au groupe sous la méthode traditionnel “Programme personnalisé par correspondance” ont reçu les mêmes informations que le groupe “Programme Internet sur mesure”, à la différence que les supports et le feedback leur étaient adressés par courrier postal.

Les participants du groupe “programme Internet standard” avaient à leur disposition des liens vers six sites d’activité physique présélectionnés disponibles au grand public, mais n’ayant pas été personnalisés par les chercheurs. Ils étaient invités à renseigner leur journal d’activité physique et à répondre à des questionnaires mensuels en ligne, mais n’ont reçu aucun feedback personnalisé.

Résultats au bout de six mois : les participants du premier groupe Internet personnalisé ont déclaré environ 120 minutes d’activité physique par semaine. Contre respectivement 112,5 minutes
et 90 minutes pour le programme personnalisé par correspondance et pour le programme Internet standard.

Mais après 12 mois, l’activité hebdomadaire a été ramenée à 90, 90 et 80 minutes respectivement. La fourchette des écarts entre les différents programmes s’est réduite dans le temps.

“Nous en avons conclu que les interventions en ligne étaient tout aussi efficaces que les programmes par correspondance traditionnels généralement plus coûteux”, a ajouté Bess Marcus.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 15 mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur