Sun arrête le développement d’UltraSparc V

Mobilité

Confronté à une crise persistante, Sun Microsystems abandonne le développement du prochain UltraSparc pour se concentrer sur les processeurs multicore.

Sun Microsystems a annoncé l’arrêt des développements autour du processeur UltraSparc V, nom de code Millenium, qui était attendu pour 2006. Il était le successeur désigné de l’UltraSparc IV, dont la commercialisation a débuté il y a quelques mois. De même, Sun a mis fin au projet Gemini de puce biprocesseur, qu’il destinait à ses serveurs lames et stations d’entrée de gamme.

Confronté à une dégradation persistante de ses résultats financiers, Sun Microsystems, qui a annoncé il y a quelques jours un nouveau plan social portant sur 10 % de ses effectifs (voir édition du 5 avril 2004), est amené à faire des choix. Le constructeur préfère donc concentrer ses efforts sur sa stratégie dite “Throughput Computing”, qui a pour but de développer des puces Sparc multicore (voir édition du 25 février 2003). Rappelons que les microprocesseurs multicore permettent de mettre sur une même tranche de silicium plusieurs unités de calcul ; du coup, leur capacité de calcul est équivalente à celle de plusieurs processeurs avec une consommation énergétique moindre. Pour mener à bien cette stratégie, Sun s’appuie sur la technologie de la société Afara Websystems, acquise en 2002. La stratégie “Throughput Computing” devrait donner naissance à deux familles de puces, dont les noms de code sont Niagara et Rock. La première puce Niagara devrait être disponible début 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur