Sun choisit Linux pour ses PC de poche

Cloud

Sun annonce vouloir équiper ses ordinateurs de poche, à usage interne, du système d’exploitation Linux au détriment de Palm OS et de Windows CE. Cette décision fait suite à plusieurs annonces de constructeurs voulant ouvrir le marché des PDA au système Open source.

Après avoir investi le marché des bases de données, Linux semble bel et bien s’attaquer à celui des ordinateurs de poche dominé aujourd’hui par les systèmes Palm OS et Windows CE. Les constructeurs sont en effet de plus en plus nombreux à annoncer leur intention de commercialiser des PDA sous Linux. Sharp tout d’abord, qui pourrait bien être le premier à commercialiser un PC de poche sous l’OS libre avec son modèle Zaurus (voir édition du 8 juin 2001).

Fiable, moins rigide et moins cher

Après que Compaq a exprimé son désir de lancer des modèles de sa gamme iPaq avec un système d’exploitation Linux, c’est au tour de Sun de se tourner aujourd’hui vers l’Open source pour équiper des modèles de PC de poche pour l’instant uniquement destinés à ses ingénieurs, selon nos confrères américains de Network World Fusion. Sun explique cette décision en précisant que Linux est un système fiable, à la fois moins rigide et moins cher que ses concurrents Palm OS et Windows CE .

L’arrivée de Linux sur le marché des PDA marque d’une certaine façon une avancée très nette du système d’exploitation sur le marché grand public. Dans le même temps, le projet – qui porte sur plusieurs millions de dollars – pourrait donner un coup de pouce à l’implantation du manchot dans les entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur