Sun et IBM en pourparlers sur Java

Cloud

La proposition d’IBM d’ouvrir le code source de Java fera dans quelques jours l’objet d’une rencontre avec Sun Microsystems.

Des dirigeants d’IBM et de Sun Microsystems se rencontreront dans une semaine afin de discuter de la proposition d’IBM de doter Java, langage de programmation inventé par Sun, d’un modèle de développement Open source (voir édition du 26 février 2003). Cette proposition a fait l’objet d’une lettre ouverte, publiée il y a quelques jours, qui a été commentée peu après par un des dirigeants de Sun, Jonathan Schwartz. Rappelons que ce dernier s’est plutôt montré hostile à la proposition d’IBM, l’Open source faisant courir le risque que de multiples versions de Java incompatibles entre elles se développent (voir édition du 3 mars 2004).

Or, pour Sun, la compatibilité de Java est l’impératif absolu. Cela dit, le fait que l’éditeur rencontre IBM semble tout de même indiquer une certaine ouverture d’esprit sur la question. D’autre part, si IBM entreprend cette démarche, c’est qu’il pense avoir suffisamment d’arguments pour la faire aboutir. Big Blue estime notamment que l’association de Linux et d’une implémentation Open source de Java constituerait une plate-forme susceptible de promouvoir activement le langage de programmation. Un autre intérêt serait que les éditeurs utilisant Java, comme les éditeurs de serveurs d’applications J2EE, mutualisent certains développements. Cela dit, IBM préconise d’adopter une démarche incrémentale pour l’ouverture du code source de Java et de commencer par des briques de base comme la machine virtuelle Java ou les bibliothèques de classes runtime.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur