Sun invite Windows sur ses clients légers Sunray

Mobilité

Le support du système d’exploitation de Microsoft devrait constituer un atout supplémentaire pour ce type de machines clientes.

Sun Microsystems a présenté une nouvelle version de son client léger Sunray compatible à la fois avec les systèmes d’exploitation Windows, Linux et Solaris.

Les clients légers sont des systèmes simplifiés, notamment dépourvus de disque dur. Les applications et les données sont stockées sur un serveur central qui permet aux utilisateurs de se connecter et d’accéder à leurs informations de n’importe où, avec simplement un accès au réseau.

Comme les clients légers ne font tourner aucun logiciel, leur maintenance et leur mise à jour est très aisée. De plus, affirme Sun, les nouveaux systèmes ne consomment que 5 % de l’énergie nécessaire pour faire fonctionner un ordinateur de bureau classique.

Les nouveaux Sunray 2 sont proposés en configuration de base au prix de 249 dollars, tandis que les versions améliorées, les Sunray 2FS, atteignent 499 dollars. Ces deux modèles devraient être disponibles avant la fin du trimestre.

Les versions haut de gamme supportent deux écrans et disposent d’un port fibre optique intégré pour des connexions réseau à très haute vitesse. Il s’adresse en particulier, selon Sun, aux employés gouvernementaux évoluant en environnement sécurisé ainsi qu’aux professionnels de l’information et développeurs de logiciels.

Les premiers Sunray, lancés en 2001, n’avaient à l’époque pas rencontré un très grand succès. Outre l’absence de support de Windows, des problèmes de latence avec le réseau provoquaient des temps d’attente entre la saisie d’une commande par l’utilisateur et son résultat effectif sur l’écran. Ainsi, lors du déplacement d’une fenêtre, on peut attendre quelques secondes avant de la voir réellement prendre sa nouvelle position à l’écran car la commande et sa réponse doivent transiter par le réseau.

Un marché en plein essor

Cependant, le marché mondial des clients légers est actuellement en plein essor, selon le cabinet d’analyses IDC. Ces appareils représentent moins de 1 % des ventes globales d’ordinateurs de bureau mais leur croissance est deux fois plus rapide que celle des PC. IDC estimait, l’année dernière, que la part des clients légers pourraient s’élever à 10 % du marché des postes clients en entreprises d’ici 2008.

Les questions de sécurité jouent un rôle primordial dans l’adoption des clients légers. Du fait de leur structure centralisée, il est plus simple pour les administrateurs d’appliquer les mises à jour des logiciels et plus difficile pour les hackers de s’introduire sur le réseau.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 13 avril 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur