Sun Microsystems aurait refusé l’offre d’achat d’IBM

Cloud

Selon le Wall Street Journal, l’accord entre IBM et Sun ne serait pas prêt de se conclure. Les négociations achopperaient sur le prix d’achat, trop peu élevé, proposé par IBM.

Le rachat de Sun Microsystems par Big Blue, évoqué depuis la mi-mars par The Wall Street Journal, pourrait avoir du plomb dans l’aile. Selon le quotidien américain, qui cite des sources proches du dossier, Sun aurait mis fin à des discussions exclusives avec IBM, après avoir rejeté son offre de rachat.

Les dirigeants de Sun auraient ainsi refusé la proposition faite par IBM valorisant Sun à environ 7 milliards de dollars, soit 9,40 dollars par action au maximum. Selon The Wall Street Journal, Big Blue comptait au départ fait une offre basée entre 10 et 11 dollars par titre, valorisant Sun entre 7,4 milliards et 8,2 milliards de dollars. Les deux parties n’ont, pour le moment, fait aucune déclaration officielle sur l’avancée de leurs pourparlers.

Mais si les négociations ne reprennent pas entre les deux firmes IT, l’avenir pourrait s’obscurcir sérieusement pour Sun. Le cours de son action pourrait chuter, pour s’établir dans une fourchette comprise entre 4 et 5 dollars par action. En outre, le groupe californien devrait toujours faire face à une santé financière chancelante : Sun a été confronté à une baisse de 11% de son chiffre d’affaires, à 3,22 milliards de dollars, pour son exercice 2008. Les revenus générés par le fabricant  de serveurs ont également reculé de 11% sur un an en Europe et de 13% aux Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur