Sun prédit une convergence réseau tous azimuts

Régulations

A l’occasion du Symposium Java 99, Greg Papadopoulos, le directeur des technologies de Sun, a prédit l’avènement d’un réseau voix-données unifié où les serveurs intègreront leurs propres Firewall. Selon lui, ce super Internet fournira toutes les applications aujourd’hui disponibles dans les entreprises et chez les particuliers via un simple téléphone Internet comme celui annoncé par Alcatel.

L’ordinateur réseau de demain sera un téléphone Internet qui permettra d’accéder à toutes les applications aujourd’hui disponibles en s’abonnant à des services en ligne. C’est ce que prédit Greg Papadopoulos, directeur des technologies chez Sun.

Dans une intervention fort suivie au Symposium Java 99 à Paris, il a expliqué que dans les cinq ans à venir les technologies réseaux utilisées par le grand public allaient très vite pénétrer dans les entreprises. “Des appareils comme le téléphone Web d’Alcatel seront les ordinateurs utilisés demain pour se connecter au réseau de l’entreprise”, a-t-il assuré.

Selon lui, la voix et les données convergeront sur un même réseau et les utilisateurs paieront uniquement pour accéder à ce réseau. La plupart des services disponibles après connexion, comme les communications téléphoniques, seront alors gratuits de la même manière que l’envoi d’email est aujourd’hui gratuit quand on accède à Internet.

D’après Papadopoulos, les fonctions de sécurité vont s’installer à tous les niveaux de l’Internet et les pare-feu (firewall) vont disparaître en tant que tels car ils seront directement intégrés dans les serveurs.

Il pense que la concentration des fournisseurs d’accès va s’accélérer et déboucher sur un marché dominé par une poignée de géants qui se partageront le marché à partir de l’année prochaine.

Selon lui, les entreprises comme les particuliers n’achèteront bientôt plus de logiciels mais s’abonneront à des services. Papadopoulos conclut qu’un nouveau modèle est en train d’émerger pour la distribution des applications : “Tout sera sur Internet et il faudra repenser chaque logiciel que nous connaissons en terme de service”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur