Sun promet deux innovations technologiques

Mobilité

Après la présentation de sa stratégie N1 visant à équiper les centres de données, Sun Microsystems promet un processeur multicore et l’intégration du partitionnement logique dans Solaris.

Ces temps-ci, Sun Microsystems s’emploie à prouver qu’il est apte à sortir de la mauvaise passe dans laquelle il se trouve depuis déjà de nombreux trimestres et à reprendre l’avantage sur ses concurrents (voir édition du 10 février 2003). Le constructeur a ainsi présenté devant un parterre d’analystes financiers quelques-unes de ses armes technologiques secrètes, et ce dans deux domaines : les processeurs et les logiciels. Sur le marché des serveurs où sa position s’effrite face aux serveurs Intel de HP ou de Dell, Sun compte revenir en force grâce à son nouveau processeur, UltraSparc IV.

UltraSparc IV sera multicore

Il mettra en oeuvre une technologie dite “multicore”, acquise auprès de Afara Websystems l’an dernier. Les microprocesseurs multicore permettent de mettre sur une même tranche de silicium plus d’une unité de calcul. Du coup, ils ont une capacité de calcul équivalente à celle de plusieurs processeurs mais une consommation énergétique moindre. UltraSparc IV sera finalisé au second semestre et intégrera deux processeurs sur une seule tranche de silicium. Du fait de la relative immaturité de la technologie, UltraSparc IV équipera dans un premier temps des serveurs monotâches de Sun Microsystems, en particulier certains de ses serveurs lames.

Côté logiciels, Sun devrait livrer en bundle son serveur d’applications J2EE avec Solaris. Mais surtout, il va améliorer le partitionnement logique dans Solaris. Ce dernier point relève d’un projet dont le nom de code est Kevlar. Le partitionnement permet à un serveur d’exécuter en parallèle plusieurs applications.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur