Sun rend disponible en open source son protocole de cryptage de données

Cloud

Sun ouvre son protocole de gestion de clés de chiffrement pour favoriser son adoption voire l’ériger en standard.

Sun Microsystems vient de rendre public son protocole de gestion de clés de cryptage. Cette initiative s’inscrit dans son programme Open Storage, qui a été inauguré en avril 2008 et qui vise à exploiter les technologies open source un ensemble de nouveaux produits dédiés au stockage à bas coûts.

Désormais disponible en open source, le kit de développement peut être utilisé via le site consacré à Open Solaris, le système d’exploitation libre initié par Sun. Il souhaite faire de ce protocole de gestion des clés de chiffrement un nouveau standard industriel, qui pourrait trouver sa place dans les serveurs d’autres spécialistes du stockage.

“Les solutions Open Storage permettent à nos clients de se libérer des chaînes des matériels et logiciels propriétaires, et ce nouveau protocole étend cette expérience au coûteux et très fragmenté marché du cryptage”, explique Jason Schaffer, directeur de la gestion des produits de stockage chez Sun, cité dans le communiqué de presse. “L’open source fera baisser le coût des solutions de chiffrement”, poursuit-il.

D’ores et déjà, RSA, la branche sécurité d’EMC, travaille à l’intégration de ce protocole de cryptage dans sa RKM Key Manager, une offre permettant de centraliser et de rationaliser l’administration des clés de cryptage. IBM n’est pas en reste, et le protocole de Sun devrait bientôt s’implanter dans ses lecteurs LTO4.

Sun lui-même propose son protocole à ses clients à travers ses offres Sun StorageTek KMS 2.0 Key Manager, Sun StorageTek T9840D, T10000A et T10000B.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur