Sun se fait le promoteur du serveur d’applications de BEA

Cloud

En livrant le serveur d’applications de BEA sur ses serveurs Unix, Sun Microsystems semble se tirer une balle dans le pied. Car le constructeur commercialise également son propre produit, One. Mais sur ce marché, les fortunes semblent faites. Du coup, quel avenir reste-t-il pour One ?

Etrange : Sun Microsystems a conclu avec le leader des serveurs d’applications J2EE BEA Systems un accord selon les termes duquel le constructeur livrera sur ses serveurs Unix une version d’évaluation du serveur d’applications de BEA, WebLogic Server 7.0. Etrange car Sun Microsystems commercialise son propre serveur d’applications, One. Du reste, ses serveurs Unix seront bien évidemment également équipés d’une version d’évaluation de la version haut de gamme de One, ainsi que d’une version d’entrée de gamme gratuite, en complément du produit de BEA, avec l’objectif affiché d’offrir le choix aux clients.

C’est une bonne chose pour les clients, mais qu’en est-il pour Sun Microsystems qui se trouve en position de faire le jeu d’un de ses concurrents ? Car, à l’évidence, cet accord est une bonne affaire pour BEA, qui a du reste conclu il y a quelque temps un accord similaire avec HP. En réalité, avec cette décision, Sun prend acte d’une réalité peu flatteuse pour son serveur d’applications. Selon divers cabinets d’études, il est en effet crédité d’une part de marché inférieure à 10 %, et se situe loin derrière ceux de BEA et d’IBM.

Transfert de notoriété

Du coup, Sun fait le calcul suivant : la notoriété de WebLogic est telle que cet accord est susceptible de renforcer la propre attractivité de ses serveurs Unix, qui constituent encore son principal fonds de commerce. Et se repose la question : Sun est-il encore dans la course sur le front des serveurs d’applications J2EE ? Quelle carte peut-il encore jouer ?

Il semble que c’est du côté des PME que Sun cherche le salut, en repositionnant One comme un produit d’entrée de gamme convenant à leurs besoins. N’est-ce pas le sens d’une phrase de Scott McNealy, le patron de Sun, rapportée par Infoworld ? “Le serveur d’applications de BEA est un produit très sophistiqué. L’employer pour des besoins très pointus a du sens, mais pour la majorité des environnements J2EE, le serveur d’applications Sun One, par son coût et son caractère intégré, convient mieux.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur