Sun sur les traces de .Net, 9i et e-speak

Cloud

Après deux ans de développement et une première version disponible en téléchargement depuis mi-août, Sun pourrait revoir certains détails de son projet Brazil. Brazil est le nom de code pour ses solutions e-business. Sun reste ainsi dans la compétition surtout après les annonces faites par les constructeurs sur la mise en place de leur stratégie Internet.

Dans les tous prochains jours, Sun devrait détailler sa gamme de logiciels destinés au développement d’applications Web. Après Microsoft avec .Net, Oracle avec 9i, ou encore Hewlett Packard avec e-speak, Sun sera ainsi un des derniers à présenter sa stratégie Internet.

Comme ses concurrents, Sun prévoit un avenir où le PC ne sera plus roi au détriment du réseau qui proposera alors l’accès à tous types de logiciels. Dans ce cadre-là, l’accès aux logiciels relèvera du service. Il n’y aura donc plus la nécessité d’installer le logiciel au sein de son ordinateur ou de s’occuper de sa mise à jour…

Une meilleure connexion entre les ressources informatiques

Un des points clés du projet Brazil est de fournir un ensemble d’outils visant à simplifier l’utilisation et notamment la demande d’applications sur le Web de façon transparente, c’est-à-dire comme si elles étaient sur le poste. Par ailleurs, Brazil permet le travail collaboratif sous une architecture Web permettant par exemple de pouvoir interconnecter des intranets avec des extranets en toute sécurité pour l’entreprise. Brazil vise ainsi une meilleure connexion entre les ressources informatiques d’une entreprise.

L’offre, basée sur Java, sera intégrée à la suite d’outils de développement Web d’iPlanet, une filiale de Sun et de Netscape.

Pour en savoir plus : Le projet Brazil sur le site de Sun (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur