Sun voudrait lancer son App Store pour ses applications Java

Cloud

La firme IT dévoilera bientôt une boutique en ligne où les développeurs pourront proposer leurs applications Java, gratuites ou payantes.

Sun Microsystems, récemment racheté par Oracle, souhaite bientôt lancer sa propre boutique en ligne d’applications Java, dont un milliard d’utilisateurs se serviraient déjà. Jonathan Schwartz, le P-DG de Sun, a précisé, dans un billet sur son blog, qu’il donnerait davantage de détails concernant ce portail, connu sous le nom de code Project Vector, à l’occasion de la conférence JavaOne, qui se tiendra le 2 juin prochain.

“Vector se présentera sous la forme d’un service en ligne : il permettra aux entreprises de toute taille et aux utilisateurs de Java et Java FX à travers le monde de se mettre en relation avec les développeurs qui ont mis au point leurs propres applications Java”, précise Jonathan Swhwartz.

Ces développeurs auront ainsi la possibilité de soumettre à Sun des applications Java gratuites ou payantes, qui pourra ensuite les proposer, après validation, sur sa boutique en ligne aux entreprises et au grand public. Sun se réserve aussi le droit de mettre aux enchères la tête de gondole, c’est-à-dire que cela permettra à un développeur qui aura remporté cette enchère de placer son application en tête de l’ensemble des applications proposées, pour une meilleure visibilité.

Pour générer rapidement de nouvelles sources de revenus, Sun va bien sûr prendre un pourcentage sur la vente d’une application Java, pour justifier son rôle de distributeur. Mais la firme IT n’a pas encore précisé le montant de cette commission.

Sun Microsystems, récemment racheté par Oracle, souhaite bientôt lancer sa propre boutique en ligne d’applications Java, dont un milliard d’utilisateurs se serviraient déjà. Jonathan Schwartz, le P-DG de Sun, a précisé, dans un billet sur son blog, qu’il donnerait davantage de détails concernant ce portail, connu sous le nom de code Project Vector, à l’occasion de la conférence JavaOne, qui se tiendra le 2 juin prochain.

“Vector se présentera sous la forme d’un service en ligne : il permettra aux entreprises de toute taille et aux utilisateurs de Java et Java FX à travers le monde de se mettre en relation avec les développeurs qui ont mis au point leurs propres applications Java”, précise Jonathan Swhwartz.

Ces développeurs auront ainsi la possibilité de soumettre à Sun des applications Java gratuites ou payantes, qui pourra ensuite les proposer, après validation, sur sa boutique en ligne aux entreprises et au grand public. Sun se réserve aussi le droit de mettre aux enchères la tête de gondole, c’est-à-dire que cela permettra à un développeur qui aura remporté cette enchère de placer son application en tête de l’ensemble des applications proposées, pour une meilleure visibilité.

Pour générer rapidement de nouvelles sources de revenus, Sun va bien sûr prendre un pourcentage sur la vente d’une application Java, pour justifier son rôle de distributeur. Mais la firme IT n’a pas encore précisé le montant de cette commission.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur