Superordinateur : IBM teste Watson sous forme de jeu télé

Cloud

“Watson”, le superordinateur d’IBM aux capacités linguistiques naturelles, pourrait se retrouver sur un vrai plateau du jeu type Questions pour un champion. Les premiers tests sont prometteurs (vidéo YouTube).

Watson, le superordinateur d’IBM, pourrait mettre en avant ses talents sur le plateau d’un jeu télévisé proche de Questions pour un champion [Jeopardy dans la version originale, ndlr].

L’an dernier, Big Blue a présenté ce supercalculateur comme une machine dotée de capacités linguistiques naturelles.

Watson peut trouver des informations sur demande à l’instar d’un Google, interroger sa gigantesque base de données et faire les connexions nécessaires pour répondre à des questions posées “de façon humaine”.

Les questions posées durant le jeu Jeopardy ont tendance à être des références subtiles, des calembours ou des énigmes.

Watson est capable de répondre à ce genre de questions grâce à sa compréhension du langage naturel.

IBM avait déjà fait des éclats avec un ordinateur intelligent : en 1997, le superordinateur Blue Gene avait battu le champion d’échec Gary Kasparov dans un match machine contre homme.

Aujourd’hui, c’est au tour de Watson, en développement chez IBM depuis trois ans.

Selon le New York Times, IBM a organisé plusieurs sessions de Questions pour un champion réunissant Watson et des anciens participants au jeu.

Ces tests se sont déroulés dans une salle de conférence dans les laboratoires d’IBM à Hawthorne (Etat de New York).

Le superordinateur a gagné certaines manches et en a perdu d’autres. Maintenant, les producteurs de Jeopardy sont prêts à mettre l’ordinateur face à plusieurs candidats humains de haut niveau.

Après des tests organisés sous la forme d’un divertissement, IBM entend développer des applications réelles pour le monde de l’entreprise.

Car, selon un porte-parole d’IBM, la recherche d’information professionnelle sera grandement facilitée grâce à Watson.

Là où une requête moteur dans Google ou Bing fournit des page de réponses, Watson est capable de trouver l’information qui correspond exactement.

John Kelly, directeur des IBM Labs, estime que des versions commerciales de Watson  pourraient être commercialisées d’ici deux ans.

Le superordinateur pourrait être adapté en fonction des secteurs (santé, vente, transport…) et des activités et des métiers pour répondre à des besoins verticaux spécifiques.

Adaptation d’un article d’eWeek UK : IBM Prepares Supercomputer For TV Gameshow (21/06/10)

Voir ci-dessous une vidéo Watson – IBM sur YouTube


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur