Supraconducteurs : les scientifiques annoncent une découverte majeure

Mobilité

Les supraconducteurs à température ambiante présenteraient un ‘potentiel énorme’, à en croire les scientifiques de l’Université de Cambridge.

Les scientifiques de l’Université de Cambridge ont publié les détails d’une découverte importante qui perce le mystère de la supraconductivité à température ambiante.

Selon un article paru dans l’édition d’hier de Nature, les matériaux potentiellement capables de transporter de l’électricité sans aucune perte (résistance) à température ambiante présenteraient un “potentiel énorme“.

Parmi les nombreuses applications possibles, citons les superordinateurs, les trains à sustentation magnétique, l’imagerie par résonance magnétique et les générateurs, transformateurs et lignes de transmission sans perte.

Le développement de tels matériaux a longtemps échappé aux scientifiques, mais les matériaux connus pour leurs propriétés de supraconduction à température élevée sont les isolants céramiques qui se comportent comme des aimants avant d’être ‘dopés’.

Le ‘dopage’ consiste à introduire des impuretés dans un semiconducteur afin d’en modifier les propriétés électriques. Lorsque des porteurs de charges (trous ou électrons) sont introduits dans ces isolants magnétiques, ces derniers présentent comme par magie des propriétés supraconductrices.

Les chercheurs de Cambridge ont découvert que les trous porteurs de charges jouant un rôle important dans la supraconductivité étaient liés à la structure électronique des supraconducteurs en oxyde de cuivre.

Le Dr Suchitra E Sebastian, principal auteur de l’étude, explique : “L’un des grands progrès a été d’utiliser des champs hautement magnétiques avec des perforations sur toute l’enveloppe supraconductrice. Pour la première fois dans un supraconducteur haute température, nous avons découvert  l’emplacement où s’accumulent des ‘poches’ de porteurs de charges dopés dans une structure électronique. Nos expériences nous ont ainsi permis de mieux comprendre comment se forment les paires supraconductrices à partir de ces poches.”

Traduction de l’article Boffins claims superconductivity breakthrough de Vnunet.com en date du 10 juillet 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur