Supranet : nouveau concept de réseau global

Mobilité

Dans l’explosion des terminaux numériques sans fil, le Gartner Group croit voir l’éclosion d’un nouveau supra-réseau, dont l’Internet n’est qu’une partie. Le reste étant formé des interactions avec le monde réel…

Pour le Gartner Group, l’explosion des terminaux sans fil va bien au delà du simple développement de l’Internet. Le cabinet d’étude considère que ces nouveaux moyens de communications de données sans fil donnent clairement naissance à un nouveau concept de réseau, qu’il baptise “Supranet”. Pour justifier l’utilisation du préfixe latin, qui signifie “au-dessus, au-delà”, le Gartner Group définit ce nouveau concept comme “l’infrastructure réseau émergente et omniprésente qui relie, à travers des interactions humaines naturelles, le ‘e-world’ (l’univers des équipements électroniques, comme les ordinateurs, les téléphones et les postes de télévision) au ‘p-world’ (l’univers physique concret constitué de papier, de maisons, de personnes, de véhicules et autres)”.

Au delà de la définition forcément austère, le cabinet décrit l’influence des techniques sans fil sur de nouveaux comportements humains qui restent à définir. S’affranchissant de la liaison physique, l’utilisateur n’est plus seulement un internaute, il devient un élément d’interaction. Pour illustrer son propos, le Gartner Group prend un exemple concret, parmi les premières formes de Supranet qu’il a pu identifier. “Dans certaines régions” explique-t-il, “on peut utiliser son téléphone portable pour acheter les boissons gazeuses d’une machine ou transmettre un message par e-mail qui sera ensuite redistribué sous forme de courrier postal.”“Avec l’avènement des technologies sans fil, Internet peut développer de façon spectaculaire ses connexions au monde physique et donc s’interconnecter avec des ‘sous-réseaux’, qui jusque là n’étaient pas considérés comme faisant partie intégrante de l’Internet”, explique encore Simon Hayward, directeur d’études.

La réflexion du Gartner Group s’appuie sur les prévisions concernant le marché des mobiles de Dataquest. D’ici 2004, ce dernier estime que 744 millions de téléphones portables seront livrés dans le monde. Les ventes étaient de 291 millions en 1999.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur