Sur l’Android Market, les attrape-nigauds s’appellent Siri

MarketingMobilitéOS mobilesSmartphones

Un clone de Siri aux fonctionnalités limitées et aux airs d’attrape-nigaud a répété ses gammes quelques heures durant sur l’Android Market. Google a procédé à la suppression de cette application.

Le dernier invité de marque sur l’Android Market avait tout d’un indésirable intrus. Il s’agissait d’un clone de Siri, le compagnon vocal implémenté sur l’iPhone 4S. Google ne s’est pas longtemps laissé abuser et a procédé à sa purge.

En quelques heures, entre le 28 et le 29 décembre, plus d’un millier de mobinautes ont téléchargé et consécutivement installé le logiciel en question, marqué d’un “Official App”.

Et pourtant, cette mention en lettres capitales, si suggestive qu’elle fût, faisait simplement référence au nom de l’entité responsable de la publication, au sein du marché applicatif de Google.

Sobrement dénommé “Siri pour Android”, le subterfuge reposait sur la crédulité de l’utilisateur lambda, aiguisée plus encore par l’aura de son homologue signé Apple.

Quoique l’artifice ne reprît grosso modo l’apparence de son mentor, il n’en exploitait pas la moindre fonctionnalité. Et pour cause : son seul office se limitait à une redirection vers l’outil de reconnaissance vocale intégré à l’OS mobile.

Comme l’expliquent nos confrères de Gizmodo.fr, les nombreuses victimes recensées n’ont pas déboursé un sou, gratuité oblige. L’éditeur cherchait vraisemblablement à tirer de cette opération-éclair des revenus publicitaires.

Un raid écourté et conclu sur une bénévolence zéro de la part de Google. Réactif à plus d’un titre, la firme de Mountain View a supprimé l’ensemble des applications signées de la griffe distinctive du même éditeur.

Des équivalents subsistent çà et là, sans qu’aucuns n’aient vraisemblablement fait l’objet de contrôles préalables à leur intronisation sur l’Android Market.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur