Surface 2 : un nouvel élan pour Microsoft sur le marché des tablettes

MobilitéTablettes
microsoft-surface-2

Conformément à la feuille de route dressée au début du mois, Microsoft a officialisé, ce 23 septembre, la nouvelle génération de ses tablettes numériques Surface. Avec du Windows 8.1 pour la version Pro… et Windows RT 8.1 pour le modèle grand public.

Microsoft donne un nouvel élan à son offensive sur le marché des tablettes tactiles.

Lancés respectivement en octobre 2012 et en janvier 2013, les modèles ‘RT’ et Pro qui composent actuellement la gamme Surface vont progressivement s’effacer du catalogue, passant le témoin à une nouvelle génération technologiquement mieux dotée.

En toile de fond, les enjeux sont nombreux pour la multinationale américaine, qui peine encore à placer le curseur dans l’univers de la mobilité.

Pour autant, certaines bases établies sont reconduites, notamment au niveau logiciel.

Quand bien même elle déroute certains utilisateurs, la segmentation reste d’actualité entre Windows 8 (capable d’exécuter, sur architecture microprocesseur x86, des applications écrites pour Windows 7) et Windows RT (pour les puces ARM).

Ainsi les principales améliorations portent-elles sur le hardware, des écrans aux processeurs en passant par les batteries et les accessoires.

Pour rappel, la Surface ‘RT’, première du nom, dispose d’un processeur Nvidia Tegra 3 (quatre coeurs ARM Cortex-A9 à 1,3 GHz), d’un écran TFT de 10,6 pouces en 1366 x 768 points (148 ppp), de 2 Go de RAM et de 32 ou 64 Go de stockage. Elle pèse 680 g, pour 9,4 mm d’épaisseur.

Celle qui lui succède dans la hiérarchie embarque un processeur plus puissant (le Tegra 4, sur base ARM Cortex-A15, avec sa solution graphique à 72 coeurs) et passe en Full HD (toujours sur 10,6 pouces, soit 208 ppp).

Pourvue d’un capteur d’images de 5 mégapixels (pas d’informations sur l’optique), elle conserve le châssis de magnésium ‘VaporMg’ introduit avec la première génération, mais s’enrichit d’un pied intégré à deux positions.

Annoncée à 439 euros TTC dans sa configuration 32 Go (539 euros pour le modèle 64 Go), la Surface 2 sera amenée à cohabiter avec la première Surface, très certainement le temps d’écouler les stocks.

Microsoft, qui aurait encore, dans son inventaire, plus d’un million d’invendus, a rabaissé les prix en conséquence : 339 euros TTC.

Autre angle de l’offensive, la Surface Pro : d’une génération à l’autre, la silhouette ne change pas (907 g pour 13 mm d’épaisseur), tout comme l’écran (10,6 pouces en Full HD).

Mais le produit monte globalement en gamme, voué à se substituer à un ordinateur portable. Illustration avec un large choix de stockage : 64 Go (879 euros TTC), 128 Go (979 euros), 256 Go (1279 euros) ou 512 Go (1779 euros) sur SSD, la disponibilité d’un lecteur de cartes microSD et 200 Go offerts sur SkyDrive.

La configuration d’ensemble est remise au goût du jour, avec un processeur Intel Core i5-4200U de 4e génération (microarchitecture ‘Haswell’, bicoeur à 1,6 GHz et jusqu’à 2,6 GHz avec la technologie Turbo Boost), une solution HD Graphics 4400 et jusqu’à 8 Go de mémoire vive.

A titre comparatif, la Surface Pro sortie en janvier 2013 dispose d’un Core i5-3317U (‘Ivy Bridge’) et d’un maximum de 4 Go de RAM.

Concernant l’autonomie, Microsoft se contente d’annonce “une hausse de 75% par rapport à la génération précédente” [mesurée à environ 5 heures, ndlr].

Les deux nouvelles Surface héritent par ailleurs d’un catalogue d’accessoires qui comprend des claviers rétroéclairés (Touch Cover et Type Cover) une station d’accueil avec batterie intégrée (Power Cover, à 199,99 euros TTC) et un dock pourvu de connecteurs audio, Ethernet, USB (199,99 euros).

Elles embarquent la dernière version de Windows (8.1 et RT 8.1), qui offre notamment un clavier virtuel retravaillé, un multitâche optimisé, le navigateur Internet Explorer 11 ou encore un bouton Démarrer.

Les réservations débuteront ce 24 septembre à 14 heures, sur la boutique en ligne de Microsoft. La sortie grand public dans la distribution est prévue pour le 22 octobre, chez Boulanger, Carrefour, Darty, Fnac et Leclerc.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit photos : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur