Surface Hub arrive en France : le collaboratif selon Microsoft

PCPoste de travail
surface-hub-microsoft
8 12

Reportées à plusieurs reprises, les livraisons du Surface Hub débutent en France. Comment se présente cet « écran collaboratif » destiné à « réinventer les réunions » ?

Il aura fallu attendre près d’un an et demi entre la présentation du Surface Hub et son lancement commercial en France.

Le 21 janvier 2015, à l’occasion de sa deuxième conférence dédiée à Windows 10, Microsoft avait dévoilé cet « écran collaboratif » destiné à « réinventer l’expérience de la réunion ».

Les commandes devaient, selon la feuille de route initiale, débuter en France le 1er juillet 2015, la date de livraison étant programmée pour le mois de septembre.

L’échéance avait été repoussée à plusieurs reprises, la faute à une demande que Microsoft dit avoir sous-estimée. Des problèmes de fabrication auraient un peu plus compliqué la donne, les expéditions ne commençant finalement que fin mars.

La France entre dans la boucle ce mardi 21 juin 2016, avec un ticket d’entrée à 8 500 euros HT pour le modèle 55 pouces (140 cm en Full HD 1080p, avec une zone d’image de 120 x 60 cm). C’est donc plus que le prix annoncé à l’origine : on parlait d’un peu plus de 6 000 euros.

Sous le capot, on trouve une puce Intel Core i5 « Haswell » (4e génération, introduite en 2013, avec GPU HD Graphics 4 600), 8 Go de RAM, un SSD de 128 Go et le Wi-Fi 802.11ac additionné du Bluetooth 4.0 et du NFC.

Même base hardware pour le modèle 84 pouces (3 840 x 2 160 pixels sur 186 x 104 cm), annoncé à partir de 21 000 euros HT avec son processeur Core i7 « Haswell » et sa solution graphique Nvidia Quadro K2200.

surface-hub-ecran

C’est du lourd

Le guide de l’utilisateur – document PDF, 30 pages – fournit quelques informations sur la mise en place du Surface Hub. Deux personnes sont recommandées pour soulever et installer la version 55 pouces, qui pèse tout de même près de 48 kg – sachant qu’on en est à 127 kg en 84 pouces.

Il est conseillé d’installer le produit dans une salle suffisamment grande pour offrir de bons angles de vue, mais aussi suffisamment petite pour que les microphones soient efficaces. Microsoft évoque une longueur « idéale » de 7 mètres.

surface-hub-homescreenLe Surface Hub se positionne clairement comme un outil collaboratif : « Toutes les activités et sessions […] sont considérées comme des réunions, qu’elles soient ponctuelles ou programmées ».

On lance l’une de ces « réunions » en touchant une icône sur l’écran de bienvenue, en appuyant sur la touche Démarrer du clavier fourni ou en connectant un dispositif externe avec lequel échanger des contenus.

Skype Entreprise est au cœur de l’expérience collaborative. C’est lui qui permet d’inviter des participants distants et de communiquer avec eux via les deux caméras grand angle intégrées.

L’interface, elle, est étudiée pour faciliter le partage d’idées et la manipulation de données. Ainsi, lorsqu’on saisit un des stylets sur le support de recharge, le tableau blanc de OneNote s’ouvre.

L’affichage de dispositifs externes (PC, tablette, smartphone…) se fait soit en Miracast, soit en filaire (DisplayPort, HDMI, VGA), la connexion USB permettant de gérer le retour tactile et l’entrée manuscrite sur les applications qui la prennent en charge.

On notera aussi qu’il est possible de connecter un PC auxiliaire qui désactive celui intégré au Surface Hub.

Crédit photos : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur