Surface Pro 4 et Surface Book : Microsoft pousse le concept de machine hybride

MobilitéTablettes
4 5

Microsoft a présenté, hier à New York, la Surface Pro 4 ainsi que le Surface Book, premier ordinateur portable jamais lancé par la firme de Redmond.

Microsoft tient à accompagner le lancement de Windows 10 et de Windows 10 Mobile avec une myriade de nouveaux produits qui démontrent à quel point l’OS est protéiforme.

Comme on pouvait s’y attendre, la Surface Pro 4 a été dévoilée avec un écran plus grand et des performances à la hausse. Mais Microsoft en a également profité pour lancer le Surface Book, son tout premier laptop qui vient se frotter aux MacBook Pro et Air d’Apple.

La Surface Pro 4 conserve le même gabarit que le modèle précédent (292,1 par 201,42 mm) tout en étant plus fine (8,45 mm contre 9,1 mm) et plus légère (766 ou 786 grammes suivant les versions, contre 798 grammes pour la Surface Pro 3).

Microsoft avait annoncé que les possesseurs de Surface Pro 3 pourraient opter pour le nouveau modèle tout en conservant leurs périphériques. Malgré cela, la diagonale de son écran PixelTouch gagne 0,3 pouce, à 12,3 pouces. Il est également mieux défini (2736 par 1824 pixels contre 2160 par 1440 pixels), ce qui lui assure une finesse d’affichage de 267 ppp (pixels par pouce), identique à celle du Surface Book.

Surface_Pro_4_c

On reste sur le même concept d’appareil hybride (pouvant être utilisé comme tablette ou bien comme laptop) doté d’un clavier en option et livré avec un stylet S Pen amélioré pour l’occasion.

L’appareil bénéficie de la puissance de Core M3, i5 ou i7 de 6e génération, assurant un gain de performances, moins de surchauffe et plus de silence. Ces déclinaisons sont respectivement associées à des solutions graphiques Intel HD 515, HD 520 et Iris. La mémoire de base est de 4 Go, mais peut être portée à 8 Go ou bien 16 Go.

Surface_Pro_4_b

La Surface Pro 4 dispose d’un port USB 3.0 et d’un lecteur de cartes SD. Elle supporte aussi le Wi-Fi ac et le Bluetooth 4.0. Elle sera disponible à compter du 12 novembre 2016 à partir de 999 euros TTC.

Un premier laptop hybride

Mais la véritable surprise de cette conférence fut incontestablement l’annonce du Surface Book.

Surface_Book_a

Avec son écran de 13,5 pouces, il s’agit d’un appareil de type 2-en-1, puisque l’écran peut être désolidarisé du clavier afin d’être utilisé comme une tablette. Microsoft ne tarit pas d’éloges pour le qualifier : « l’ordinateur ultime ».

S’il présente une plus grande diagonale d’écran que la Surface Pro 4, la définition est assez proche, à 3000 par 2000 pixels (entre les formats 4:3 et 16:9), soit une résolution de 267 ppp. Il est donc mieux défini que l’écran 13,3 pouces du MacBook Pro Retina (2560 par 1600 pixels – ratio de 1,6 – pour une résolution de 267 ppp) pour une résolution finalement identique. Il est associé à un clavier rétroéclairé (livré avec, tout comme le S Pen) doté d’un trackpad multipoint (jusqu’à 5 points simultanément).

Le Surface Book est équipé d’un processeur Skylake Core i5 (avec Core i7 en option) associé à une solution graphique Intel HD 520 ou, en option, Nvidia GeForce dotée de sa propre mémoire GDDR5. Le stockage est assuré par un SSD de 128, 256, 512 Go ou 1 To et la mémoire vive est de 8 ou 16 Go.

Épais de seulement 7,7 mm, l’écran peut être utilisé indépendamment comme une tablette, mais ne pourra alors exploiter la carte graphique Nvidia située sous le clavier. On trouve deux APN (un en façade avec capteur de 5 mégapixels et un autre au dos avec capteur de 8 mégapixels). Il supporte le Wi-Fi ac et le Bluetooth 4.0.

Microsoft annonce une autonomie de 12 heures, là encore un trait habituel des laptops MacBook. Durant la keynote, le portable d’Apple a d’ailleurs été cité deux fois. Il s’agit donc bien de venir concurrencer Apple dans le segment des machines portables haut de gamme.

Aux États-Unis, les précommandes ont commencé avec une date de livraison fixée au 27 octobre (premier tarif de 1499 dollars HT outre-Atlantique). En Europe, il faudra patienter jusqu’au premier semestre 2016 (sans plus de précisions de Microsoft) pour un ticket d’entrée à 1649 euros TTC.

Surface Pro 4 :

Microsoft Surface Book :

(Crédit photos @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur