Surprise, Microsoft soutient l’Open source !

Mobilité

Loin de critiquer le projet Mono, dont l’ambition est de proposer aux mondes Unix et Linux des outils de développement compatibles avec .Net, Microsoft se réjouit plutôt de son existence. Une manière d’absorber l’Open source au lieu de le combattre ?

Microsoft a officiellement déclaré qu’il soutenait l’initiative Open source Mono (voir édition du 9 juillet 2001), dont le but est d’aider les développeurs à produire une version libre et gratuite de .Net. Le projet doit utiliser plusieurs technologies développées par Microsoft qui ont été soumises à l’ECMA, un institut international de standardisation.

“Nous prenons l’initiative d’un projet de création d’un meilleur environnement de développement qui permettra aux développeurs Unix et Linux de tirer profit de la structure .Net”, a expliqué Miguel de Icaza, le fondateur de Ximian qui est également à la tête du projet Gnome. Selon lui, les développeurs Mono ont achevé l’écriture d’un tiers de la version libre du compilateur C#, le langage de programmation de Microsoft. Etant en Open source, cette version devrait permettre aux développeurs de proposer des composants .Net pour n’importe quelle plate-forme, y compris les systèmes Palm OS ou Solaris de Sun.

Tony Goodhew, un des responsables de projet chez Microsoft, précise : “C’est exactement pour cela que nous nous sommes adressés à l’ECMA, afin que les standards puissent être utilisés sans royalties sur n’importe quel système et appareil.” Mais il a aussi averti que des logiciels basés sur le standard CLI (Common Language Infrastructure, l’environnement de Microsoft) devraient immanquablement utiliser des technologies Microsoft ayant reçu l’aval de l’ECMA et qu’ils pourraient donc ne pas être compatibles avec les licences de distribution logicielle qui gouvernent les projets Mono et DotGNU. Ce dernier est notamment conçu pour permettre aux modules Mono de se passer du système d’authentification Passport de Microsoft. Cette dernière technologie n’ayant pas encore été présentée à l’ECMA.

Un “baiser de la mort” de Microsoft à la communauté Open source ?

Dan Kusnetzky, analyste d’IDC, se dit sceptique quant aux motivations de Microsoft. Son soutien à Mono lui fait penser à une société qui aurait trouvé un acteur du monde du libre pour “jouer le jeu de Microsoft et essayer de faire la même chose qu’elle”. Et d’ajouter que la communauté du logiciel est jonchée de cadavres d’entreprises qui ont essayé de se frotter au géant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur