Suspendre sa connexion en cas de coup de fil

Mobilité

L’Union internationale des télécommunications (ITU), a adopté la semaine dernière, les bases d’une nouvelle norme pour nos modems. Baptisée v.92, elle ne sera pas plus rapide que l’actuelle v.90 mais permettra de suspendre sa connexion le temps de répondre à un coup de téléphone.

Balayons tout de suite les espoirs, le v.92 ne sera pas plus rapide que le v.90. La vitesse théorique de réception de données (download) reste à 56 Kbits/s. Ce qui permet en pratique d’atteindre un débit de l’ordre de 48 Kbits/s. C’était prévisible, les inventeurs du v.90 ayant déjà prévenu que la limite de la technologie modem avait été atteinte. En revanche, la vitesse d’émission (upload, c’est-à-dire lorsque l’internaute envoie des données de son PC vers le serveur, pour déposer les fichiers de son site perso, par exemple) est un peu améliorée et passe de 33,6 à 48 Kbits/s. Seule une nouvelle technique de compression spécialement conçue pour le langage HTML permettra d’augmenter un peu la vitesse d’affichage des pages Web. L’ITU table sur un taux de compression de 6:1.

Mais le vrai progrès se situe ailleurs. Les premières spécifications du v.92 prévoient en effet une nouvelle fonction dite “modem on hold” qui permet de suspendre, sans la couper totalement, une connexion Internet en cas d’appel téléphonique. Histoire de reprendre un téléchargement en cours, par exemple. On sait que les coupures intempestives ou, tout simplement, l’occupation de la ligne par la connexion Internet, est un des principaux problèmes indiqués par les internautes qui ne disposent que d’une seule ligne téléphonique. “La demande pour cette fonction est très forte”, a notamment indiqué à nos confrères de Vnunet.com Mourad Bedrani, un responsable européen de Conexant, une filiale de Rockwell. La firme procède en ce moment à des tests et espère pouvoir fournir des modems v.92 pour la fin août aux Etats-Unis. Mais il est impossible de prévoir à quel rythme les fournisseurs d’accès vont adopter ce nouveau standard.

On se souvient que l’adoption de la norme v.90 à l’automne 98 n’avait pas été sans mal. Avant cette standardisation, en effet, deux normes concurrentes, assurant toutes deux un débit maximum théorique de 56 Kbits/s, s’affrontaient. D’un côté, US Robotics poussait son X2, de l’autre un groupe de constructeurs avec Rockwell à sa tête plaidait pour son K56 Flex. Cette bataille avait retardé de plusieurs mois la mise au point d’un standard et son adoption par le plus grand nombre. Espérons que le v.92 ne subira pas ces déconvenues. En tout cas, cette nouvelle norme risque de réduire l’intérêt de l’expérimentation menée en début d’année par France Télécom. L’idée du service baptisé @llo (voir édition du 18 janvier 2000), est de permettre de recevoir un appel tout en continuant de surfer, grâce à la technologie de la voix sur IP.

Pour en savoir plus :

* ITU

* Conexant


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur