Swatch Touch Zero One : le groupe suisse se lance dans les montres connectées

Mobilité

Au tour de Swatch de faire son entrée dans le secteur des montres connectées avec la Swatch Touch Zero One, une smartwatch qui s’adresse aux… volleyeurs.

Si Nick Hayek, P-DG de Swatch, avait fait plus qu’émettre des doutes sur la pertinence des montres connectées il y deux ans de cela, il s’est ravisé début février en annonçant que le groupe lancerait un modèle « d’ici trois mois ».

On pensait donc au mois d’avril et à une montre en mesure de tenir la dragée haute à l’Apple Watch qui sera également commercialisée en avril prochain.

Mais, le groupe suisse a créé la surprise en dévoilant la Swatch Touch Zero One. Il s’agit bien d’une montre connectée qui se synchronise en Bluetooth avec un terminal mobile (iOS ou Android) et fonctionne de concert avec une application mobile disponible sur les plates-formes idoines.

Toutefois, il s’agit d’une smartwatch bien spécifique puisqu’elle s’adresse aux sportifs et plus particulièrement aux adeptes de volley-ball.En ce sens, la marque reste fidèle à son engagement dans ce sport puisqu’elle sponsorise plusieurs équipes professionnelles.

Ce n’est également pas la première fois que Swatch fait une incartade dans le sport. Ainsi, avec sa marque Tissot, le groupé s’est déjà illustré avec la T-Touch (qui n’est toutefois pas une montre connectée), montre qui dispose d’un écran tactile et qui est bardée de capteurs, lui permettant tantôt de jouer le rôle d’altimètre, tantôt celui de boussole. Mais, avec le volley-ball pour cible, la Swatch Touch Zero One devrait logiquement rester confidentielle.

Elle constitue toutefois la première manifestation concrète de la volonté du groupe suisse de se positionner dans l’univers des montres connectées. C’est un coup de semonce lancé à la concurrence.

Il faudra compter sur Swatch qui fait ici une démonstration de son savoir-faire, s’appuyant sur des brevets essentiels, notamment dans le domaine des batteries. Pour l’horloger, c’est aussi une manière de faire ses premiers pas dans ce secteur sans entrer directement en concurrence frontale avec d’autres modèles de smartwatch et de saisir l’accueil de la presse et du public.

La première montre connectée de Swatch revêt donc un caractère stratégique avant que la marque ne se lance à bras le corps dans ce domaine, avec la concurrence frontale et féroce de l’Apple Watch.

La Swatch Touch Zero One sera présentée lors du Mobile World Congress (MWC) qui ouvre ses portes aujourd’hui à Barcelone. Mais, on connaît d’ores et déjà certaines fonctionnalités de cette smartwatch.

Etanche et dotée d’un écran LCD tactile incurvé, elle mesure le nombre de pas (et donc la distance parcourue), les calories brûlées (estimation) ainsi que le nombre de frappes réalisées par le joueur durant la partie et la puissance des smashs. Elle est même capable de détecter le nombre de « high fives » (geste d’encouragement effectué en tapant des deux mains).

Bardée de capteurs, elle peut analyser les frappes et les classer suivant 4 catégories. Le joueur se voit alors attribué une note (de 0 à 100) en fonction de sa performance. Il pourra d’ailleurs se servir de la montre comme d’un coach virtuel et se fixer des objectifs. Les données sont ensuite collectées via l’application mobile « Touch ZeroApp » (iOS et Android) afin que le joueur puisse suivre ses performances dans le but de les améliorer.

Swatch annonce la couleur en indiquant que sa montre n’a pas besoin de se recharger quotidiennement mais dispose d’une autonomie de plusieurs mois.

Avec son approche fun, la Swatch Touch Zero One sera commercialisée (probablement avant l’été) au tarif de 160 dollars.

 

Crédit image : Swatch


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur