Sybase part à l’assaut de l’e-mobilité

Mobilité

Sybase débloque 50 millions de dollars pour se positionner agressivement dans le commerce mobile et annonce dans les mêmes temps iAnywhere Wireless, son nouveau serveur de m-commerce.

Sybase veut monter en force sur la fourniture de services et de produits e-business sans fil. Et intensifie ses investissements en R&D et ses partenariats en matière de mobilité. Pour l’instant, cette activité génère environ 20 % du chiffre d’affaires global qui s’élève à environ 900 millions de dollars. Pour accélérer son développement sur ce secteur, Sybase débloque un “fonds d’innovation” de 50 millions de dollars. Ce “fonds d’innovation” n’est en fait que le capital d’une nouvelle société appelée iAnywhere Solutions, issue de la division Mobile and Embedded Computing division de Sybase (200 salariés). Premier produit annoncé, iAnywhere Wireless Server fournit des solutions mobiles pour les entreprises sur la base du critère : “Toujours disponible”. Et, outre sa base de plus de 500 partenaires OEM (Original Equipment Manufacturer) et de sa communauté de plus de 10 000 développeurs dans le secteur du mobile commerce, Sybase signe des partenariats avec l’opérateur Telco BellSouth Wireless Data, et les constructeurs Palm, RIM (Research in Motion) et l’éditeur d’OS pour portable Symbian.

La plate-forme serveur iAnywhere Wireless fournit la synchronisation ouverte des données entre les divers terminaux sans fil et les différentes sources d’information comme les bases de données de l’entreprise et les systèmes ERP. iAnywhere Wireless Server formate les données d’entreprise en les adaptant à chaque type de terminal mobile, ceux des grands constructeurs Ericsson, Motorola, Nokia, Palm et RIM et ceux basés sur Windows CE (les PDA) et autres Palm. Comme toutes les plate-formes du marché, iAnywhere Wireless Server offre la sécurité et la messagerie au travers des protocoles largement acceptés comme SMS (Short Messaging Service). iAnywhere table sur une croissance de son chiffre d’affaires de 30 à 35 % pour atteindre environ 100 millions de dollars à la fin de l’année 2000. Reste à connaître la riposte de la concurrence : le marché se structure avec des offres lancées au même moment comme Domino Everyplace Quick Start de Lotus pour les portails WAP d’entreprises. La différence se fera sûrement sur les capacités à apporter des réponses et les ressources pour la sécurité, le transcodage des informations, l’analyse, la synchronisation, et la capacité d’intégration.

Pour en savoir plus : Sybase iAnywhere solutions


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur