Symantec lancera ‘Endpoint Protection’ courant octobre en France

Cloud

Symantec présente sa solution de sécurisation des points d’accès, qui devrait
adresser la convergence des usages domestiques et professionnels.

Dévoilée fin juin en bêta, Symantec Endpoint Protection (version 11.0) est positionnée comme une offre globale pour la sécurisation des points d’accès aux systèmes d’information des entreprises, qu’il s’agisse des postes fixes ou des PC portables. Elle est assortie d’une offre pour la protection des architectures réseaux (Symantec Network Access Control).

Le tout répond, selon Laurent Heslault – directeur général adjoint de Symantec France – à une “tendance lourde” sur le marché de la sécurité qu’il définit comme “la naissance du ‘prosumer'” . Cette tendance, qui se caractérise par une mixité accrue des usages professionnels et personnels sur les mêmes terminaux, implique de placer l’individu au coeur du nouveau périmètre à surveiller.

Pour répondre à cette impératif, SEP associe, d’après lui, plusieurs produits hérités de trois rachats : Veritas (fin 2004), Sygate et WholeSecurity (en 2005). Précédemment connu sous le nom de code “Hamlet”, le produit réunit plusieurs technologies dans un seul et même agent à installer sur le terminal : un antivirus, un antispyware, un pare-feu, des outils de prévention d’intrusion et de contrôle d’accès aux périphériques. Le tout est “contrôlable” via une seule console de gestion centralisée.

Symantec vs McAfee

La sortie dans les bacs de SEP 11.0 est prévue pour le 27 septembre aux Etats-Unis. Une version en français devrait être lancée courant octobre pour un prix public oscillant entre 25,78 euros par an (pour les entreprises de plus de 2 500 postes) et 43,90 euros par poste (pour celles qui compte entre 100 et 249 postes à protéger).

Hasard de calendrier? McAfee ? grand concurrent de Symantec ? a quant à lui annoncé aujourd’hui la sortie commerciale le 25 septembre de son offre McAfee ePolicy Orchestrator 4.0. Il met en avant une plate-forme centralisée pour administrer les systèmes et réseaux, ouverte aux solutions de sécurité d’autres éditeurs. Le groupe affirme dans un communiqué qu’il est le “Premier à proposer un seul agent et une seule console pour la sécurité du point d’extrémité”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur