Symantec rachète les antivirus d’Intel

Cloud

L’éditeur hérite de nombreuses technologies licenciées par le géant des processeurs et entend bien prendre une longueur d’avance sur Network Associates, son seul concurrent.

Symantec vient de racheter les activités antivirus d’Intel pour un montant de 18 millions de dollars (108 millions de francs). Il hérite au passage de 18000 clients et récupère la technologie de gestion de parcs d’Intel. En mai dernier déjà, l’éditeur avait racheté une partie des activités antivirus d’IBM. Les deux sociétés développent actuellement une technologie commune baptisée Digital Immune System. Pour Enrique Salem, vice-président de la branche systèmes et sécurité de Symantec, ces deux acquisitions vont permettre de mettre au point une offre globale très complète.

D’après lui, la technologie d’Intel va permettre aux administrateurs réseaux de définir des stratégies antivirus pour les serveurs et les postes de travail. Par exemple, ils pourront planifier des examens hebdomadaires des serveurs NT et Netware ainsi que des postes de bureau. Ils pourront en cas de besoin dépasser les droits des machines pour modifier les options de sécurité des postes. La technologie antivirus d’Intel sera intégrée dans la prochaine version de Norton Antivirus attendue avant la fin de l’année. La nouvelle mouture inclura aussi Landesk, le logiciel de gestion de parcs d’Intel.

Aujourd’hui, le marché des antivirus n’est plus dominé que par deux sociétés : Symantec et Network Associates (l’ancien McAfee) qui a récemment racheté Dr Solomon’s. Les deux leaders se battent sur les marchés mais aussi devant les tribunaux où ils s’accusent mutuellement d’avoir recopié des codes sources de leurs produits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur