Symantec rappelé à l’ordre par la communauté religieuse

Cloud
Information - news

Le logiciel antivirus Norton a identifié à tort un programme religieux comme
spyware.

Après avoir étiqueté comme spyware un programme d’aide à la rédaction de sermons, Symantec s’est attiré les foudres des pasteurs britanniques. Sur recommandation du logiciel antivirus Norton de Symantec, des utilisateurs ont supprimé un fichier identifié à tort comme spyware. Cette méprise a directement provoqué la paralysie du programme Visual Liturgy.

Une mise à jour de Norton datée du 8 juillet a identifié à tort un fichier nommé vlutils.dll comme faisant partie intégrante d’un programme de keylogging appelé SniperSpy. En réalité, le fichier était associé à Visual Liturgy. Les utilisateurs qui ont supprimé ce fichier ont donc bloqué le programme. Church House Publishing (CHP), éditeur officiel de Church of England et créateur de Visual Liturgy, a ensuite été inondé d’appels d’utilisateurs surpris de ne plus voir fonctionner leur logiciel. CHP a signalé le problème à Symantec le 10 juillet, mais n’a apparemment reçu aucune réponse.

Dans une déclaration parue sur son site Web, CHP affirme : ?La date exacte de correction du problème a fait l’objet de longues discussions. Symantec a assuré l’avoir corrigé le 11 juillet et nous avoir envoyé un e-mail de confirmation à cette même date. Pourtant, nous n’avons aucune trace d’un tel message.?

De son côté, Symantec affirme avoir résolu le problème aussitôt après avoir reçu la première plainte. L’éditeur de solutions de sécurité a recommandé aux utilisateurs de mettre à jour leur antivirus pour éviter que le problème ne réapparaisse.

David Green, le nouveau directeur média de CHP, s’est indigné : “Cet incident a affecté pas moins de 4 500 églises regroupant un demi million de fidèles. En temps normal, il en faut beaucoup pour fâcher un homme d’église, mais le fait est que nous avons reçu une grande quantité d’appels. Nous n’avons pas évoqué l’éventualité d’une réprimande jusqu’ici, mais nous attendons de voir“. En attendant que Symantec corrige effectivement le bug, CHP a fourni une nouvelle copie du fichier vlutils.dll afin de remettre en route le programme Visual Liturgy.

Dans sa déclaration, le CHP conclut en appelant les fidèles à poursuivre leurs activités à leur habitude. ?Nous nous réjouissons de savoir que Symantec a corrigé le problème et que les utilisateurs qui possèdent à la fois Visual Liturgy et l’antivirus Norton pourront de nouveau utiliser leur logiciel normalement. Nous remercions d’avance Symantec pour tous les efforts qu’il déploiera à l’avenir pour identifier correctement les agents malveillants.?

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 4 août 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur