Symantec sécurise les puces d’Intel

Cloud

Le Project Hood évoqué par Intel et Symantec vise à confier au processeur
central la sécurité intégrale d’un système informatique.

Les ordinateurs pourront-ils bientôt se passer de solutions logicielles de sécurité? C’est ce que laisse à penser le Project Hood annoncé par Symantec. « Symantec et Intel développent des produits de sécurité directement intégrés dans les processeurs pour ordinateurs », a indiqué à Reuters Rowan Trollope, vice-président de l’éditeur de Norton Antivirus.

Cette technologie serait intégrée sous formes d’appliance (solutions matérielle dédiées à des fonctionnalités spécifiques) directement dans la puce de silicium et exploitée à travers les technologies de virtualisation. Celles-ci permettent d’optimiser l’exploitation d’un hyperviseur afin de servir plusieurs applications ou systèmes d’exploitation simultanément à partir d’une même machine.

Indépendamment du système d’exploitation

Peu de détails filtrent pour l’heure sur le projet en question. Les dispositifs de sécurité agiront directement en liaison avec les puces d’Intel sans passer par le système d’exploitation. Ces applications de sécurité virtuelles « tourneront sous et à côté du système d’exploitation », explique le porte-parole de Symantec rapporté par Reuters.

Aucune date de mise en services de telles puces n’a été avancée. Elles se destineront au marché des serveurs dans un premier temps avant d’intégrer éventuellement les ordinateurs personnels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur