Symbol abandonne Palm OS en faveur de Windows

Mobilité

Règlementation européenne oblige, le fabricant high-tech doit effectuer des
mises à jour importantes et changer de systèmes d’exploitation pour ses
terminaux nomades.

Symbol a décidé de stopper la production de terminaux nomades portables basés sur Palm OS et d’abandonner entièrement le système d’exploitation au profit de Windows. Le fabricant high-tech américain propose actuellement deux modèles de terminaux portables basés sur Palm OS ? le SPT 1550 et le SPT 1800. Ces ordinateurs spécifiques sont couramment utilisés pour des applications industrielles, telles que l’analyse de codes-barres ou le suivi de la chaîne d’approvisionnement.

Mais les appareils doivent subir une mise à niveau pour se conformer à la directive européenne RoHS entrée en vigueur le 1er juillet dernier, explique Chuck Dourlet, en qualité de vice president for mobile products chez Symbol. La directive Restriction of Hazardous Substances (restriction des substances dangereuses) vise à limiter l’utilisation de six substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques.

Cette réglementation limite la quantité de produits dangereux tels que le plomb, le mercure et le cadmium utilisés dans les produits électroniques. Symbol n’a pas été en mesure de mettre à niveau certains composants de ses modèles SPT 1550 et SPT 1800, ce qui l’a contraint à interrompre la vente de ces produits. La directive RoHS a récemment amené Palm à stopper la vente de ses smartphones Treo 650.

L’éditeur de Palm OS PalmSource a été racheté l’an dernier par Access of Japan. La société procède actuellement au remplacement du système d’exploitation par une version Linux. Bien que le prochain système d’exploitation prendra en charge les applications Palm existantes grâce à un émulateur, les développeurs devront réécrire leurs logiciels pour qu’ils puissent être compatibles avec la nouvelle plate-forme.

“Pour faire fonctionner des produits Palm, vous devrez réécrire vos applications et apporter des modifications à votre système d’exploitation. La transition depuis Palm OS ne se fera pas sans heurts”, a déclaré Chuck Dourlet. Le fabricant s’intéresse de près aux appareils fonctionnant sous Windows Mobile et Windows CE.

Les revendeurs qui développent leurs propres applications pour les terminaux portables Symbol ont été informés de ces changements l’été dernier, afin de faciliter la migration de leurs applications Palm OS vers des plates-formes Windows. A noter que Symbol a été racheté par Motorola en septembre. La transaction n’a pas encore été finalisée.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 13 novembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur