Les syndicats de SFR demandent des garanties en termes d’emplois

Régulations
intersyndical-SFR

En pleine négociation Vivendi – Numericable, l’intersyndicale SFR demande “un projet d’accord formalisant les engagements” pris par les “acheteurs potentiels”. Bouygues est aussi concerné.

Les négociations entre Vivendi et Numericable pour le rachat de SFR – avec Bouygues qui demeure déterminé à reprendre la main – ne laissent pas indifférents les syndicats de “l’opérateur au carré rouge”.

Dans un communiqué en date du 24 mars, l’intersyndicale SFR (UNSa, CFDT, CFE-CGC, CGT) sollicite “un projet d’accord formalisant les engagements pris [par le repreneur final] dans la presse et auprès du gouvernement”.

Tout en précisant : “Pour l’intersyndicale SFR, le meilleur projet est celui qui saura garantir le maintien de l’emploi dans la durée.” Le collectif de syndicats appelle même “les acheteurs potentiels à prendre contact avec ses représentants pour contractualiser ses engagements sur l’emploi, avant la décision définitive du conseil de surveillance de Vivendi”.

Que ce soit du côté de Numericable ou de Bouygues, on assure que la reprise de SFR sera réalisée sans casse sociale. Quant à Fleur Pellerin, la ministre de l’Economie numérique a demandé à ce que les engagements pris par Numericable et SFR en matière d’emplois soient sanctuarisés. En inscrivant des obligations sur le volet social associées à la procédure de transfert de licences de fréquences de SFR en cas de changement de propriétaire de l’opérateur.

Quiz : Connaissez-vous SFR ?

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: jaddingt


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur